Bochra Belhaj Hmida : « Nous voulons surtout défendre les travailleuses exploitées, dont la femme rurale et les assistantes ménagères »

0

La-Femme (Bochra Belhaj Hmida) – La Commission des libertés et de l’égalité veut surtout défendre les droits des travailleuses exploitées, à l’instar de la femme rurale et des assistantes ménagères, a déclaré vendredi 17 août 2018 sa présidente, Bochra Belhaj Hmida.

3,2% seulement des femmes rurales ont des biens propres à elles dans leur ménage car, en règle générale, c’est l’homme qui accapare le logement hérité, a-elle dit lors d’un talk show sur la chaîne France 24.

Ce dont il s’agit, à travers la question successorale que nous avons placée au cœur du débat public, c’est surtout du partage du logement. Ca, en Tunisie, les familles aisées n’ont pas besoin de loi pour s’entendre sur la succession. Par contre, ce sont les familles de condition modeste qui ont besoin de lois à même de garantir les droits de la femme’’, a encore Déclaré Bochra Belhaj Hmida, révélant au passage que 72 % des femmes dépensent l’intégralité de leur salaire pour subvenir aux besoins de la famille.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.