Appels à l’interdiction du port du niquab, et ce, suite à l’Attentat-suicide de l’avenue Habib Bourguiba

0

La-Femme (interdiction du port du Niquab) – Le sujet est de nouveau sur la table et les appels à l’interdiction du niqab sont lancés, après l’attentat-suicide de l’Avenue Habib Bourguiba, à Tunis. Il devient impératif  pour une grande frange de la population tunisienne d’identifier toute personne ayant un penchant religieux, extrémiste ou sympathisant des fanatiques.

Sur internet, la campagne bat son plein, pour exiger l’interdiction du port du niqab à cause de la fragilité de la situation sécuritaire. Le contexte socio-politique actuel exige que l’identité de tout citoyen soit claire et nette.

Hajer Ben Cheikh Ahmed Appelle à  la relance du processus du projet de loi de  l’interdiction du port du niquab

Hajer Ben Cheikh Ahmed, députée du bloc parlementaire de la Coalition nationale, vient de rappeler à son tour que  le projet de loi interdisant le port du niqab est toujours dans les tiroirs poussiéreux de l’Assemblée des Représentants du Peuple.

Elle a donc appelé à la nécessité dexamener ce projet de loi qui devient de plus en plus, une priorité.

Notons que ce projet de loi proposé par des députés de Machrou Tounes, est depuis deux ans dans les tiroirs de la Commission de législation générale de l’ARP.

L’interdiction du port du niqab est, rappelons-le, vivement contestée par les députés d’Ennahdha. le sortir maintenant à la veille des élections de 2019, c’est le vouer à l’échec.

Rappelons toutefois que les Algériens viennent d’interdire le niqab dans toutes les institutions publiques, y compris dans les écoles. Et ce n’est qu’une étape vers son interdiction totale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.