Hella Ben Youssef parle d’une tentative de déstabilisation du processus de transition, dans une Tunisie en phase de paralysie politique

0

La*Femme (déstabilisation du processus de transition). – suite à l’attentat-suicide perpétré par une jeune femme de 30 ans, sur l’avenue Habib Bourguiba, en plein cœur de Tunis, la rédaction de Tunisie-Tribune a sollicité Madame Hella Ben Youssef Ouardani, vice-présidente d’Ettakatol pour avoir son point de vue sur le sujet. Nous reprenons ci-après sa déclaration :

“Une pensée aux victimes et aux forces de sécurité du pays” 

 « “Avant toute chose ayons une pensée aux victimes et aux familles et proches des blessés. Une pensée va aussi aux policiers et toutes les forces de sécurité du pays qui veillent sans relâche et que nous soutenons dans ce drame.” 

« Notons que l’attaque a été perpétrée dans un climat électoral tendu et une paralysie politique du pays »

Maintenant il faut laisser les autorités et la justice définir les circonstances, les motivations et éventuellement les commanditaires de cette affreuse action. N’oublions pas que l’attaque est orchestrée dans un climat électoral tendu et une paralysie politique du pays.

« Pas de supputations et de conclusions hâtives »

Nous devons rester vigilant et ne pas trop s’avancer sur les supputations. Attendons les résultats de l’enquête du Ministère de l’intérieur qui nous permettrons d’avoir les éléments nécessaires et justes afin d’éviter toutes conclusions hâtives.

« Vigilance dans l’unité et la cohésion nationale »

Maintenant, en cette période critique nous devons appeler à l’unité nationale. Restons vigilant, nous vaincrons les ennemis de l’Etat par notre cohésion et notre force nationale.

« Acte isolé ou tentative de déstabilisation du processus de transition ? …Avec l’unité et la détermination de son Peuple, la Tunisie restera debout. »

Jamais ces terroristes ne pourront avoir la sympathie des Tunisiens. De toute façon, que ce soit un acte isolé ou une tentative de déstabilisation du processus de transition, dans les deux cas ils n’ont aucune chance face à l’unité et la détermination du peuple tunisien. Souvenez-vous des évènements de Ben Guerdane où des civils sont sortis de chez eux, non armés, pour se lancer à la poursuite les terroristes qui espéraient d’avoir du soutien local. La Tunisie restera debout ! »

Source : Tunisie-Tribune

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.