Réforme de l’administration, enquête auprès des PME Tunisiennes : études réalisées par CJD, KAS et l’institut One to One for Research and Polling

0

La-Femme – La réforme de l’administration publique est depuis quelques temps l’objet d’un grand débat en Tunisie, de par son importance, elle est considérée par beaucoup, comme la mère des réformes. Or lors de cette période de transition et de difficulté économique, l’administration est souvent pointée du doigt, aussi bien par les institutions internationales à cause de son poids budgétaire et sa masse salariale importante (14% du PIB et plus de 600 milles fonctionnaires) que par ses usagers, particulier ou entreprise, pour la lourdeur et la complexité de ses procédures.

L’administration publique pose donc un problème au niveau des équilibres macroéconomiques : le pourcentage de la masse des salaires en pourcentage du PIB de la Tunisie est parmi les plus élevées au monde, des caisses sociales accusant un déficit record et des entreprises publiques peu performantes représentant un fardeau supplémentaire à l’Etat…

Paradoxalement, cet effectif de fonctionnaires, en croissance depuis 2011, fournit un service en deçà des attentes. En effet, l’administration publique est perçue comme un facteur principal dans la dégradation du climat des affaires et un obstacle majeur au développement des entreprises. A défaut d’évolution et d’amélioration, la majorité des réformes n’auront qu’une incidence minime sur l’environnement économique, la relance de l’investissement ou la baisse du chômage.

Dans ce cadre, le CJD et la KAS ont lancé depuis 2016 une enquête annuelle pour mesurer la perception et la satisfaction des PME tunisiennes par rapport aux administrations publiques.  A travers cette enquête les dirigeants de PME évaluent les administrations publiques en termes d’efficacité, de qualité d’accueil, de rapidité du service, de clarté des procédures et de digitalisation.

Les résultats de l’étude réalisée par l’institut One to One for Research and Polling et le classement des administrations publiques tunisiennes de l’année 2018 seront présentés lors de cette rencontre débat, et seront suivis d’un panel de discussion qui essaiera d’aborder la thématique de la réforme de l’administration sous ses multiples angles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.