MFFE : L’abandon scolaire des filles dans les zones rurales sous les feux d’un nouveau projet national

0

Tunisie – afin de lutter contre l’abandon scolaire des filles, dans les zones rurales, quelles mesures faut-il adopter pour l’initiation d’un projet national intégré, et ce, dans la perspective imminente de l’année scolaire 2015-2016 ?

- MFFE-abandon-scolaire-des-filles-zones-rurales-nouveau-projet-national -0Selon un communiqué, publié mardi dernier, par le ministère de la Femme de la Famille et de l’Enfance (MFFE), l’objectif de ce nouveau projet actuellement à l’étude et mis sur la table, lors de la première réunion du comité mixte du pilotage, serait de réunir les conditions nécessaires pour permettre aux filles rurales de poursuivre leurs études et d’atteindre un niveau d’éducation avancé afin qu’elles puissent acquérir une autonomie socio-économique, culturelle et politique.

Identification des élèves menacés par l’abandon scolaire 7 collèges à Kairouan, Jendouba, et Kasserine sont ciblés

Le projet concerne 7 collèges issus des gouvernorats de Kairouan, Jendouba, et Kasserine. Le programme concerne l’identification des élèves menacés par l’abandon scolaire, création des cantines scolaires, le réaménagement et l’équipage des salles de révision et d’animation pour les accueillir après les cours.

Élaboration d’une stratégie d’animation, de communication et de sensibilisation 

- MFFE-abandon-scolaire-des-filles-zones-rurales-nouveau-projet-national -3D’autres activités sont aussi programmées, à l’instar de l’élaboration d’une stratégie d’animation culturelle et de divertissement pour les élèves et les habitants des zones concernées, en plus d’une stratégie de communication et de sensibilisation pour lutter contre l’abandon scolaire.

Afin de mettre en application ce projet, une approche participative a été adoptée suivant un accord-cadre signé le 8 avril 2015 entre le Ministère de la Femme de la Famille et de l’Enfance et les ministères de l’Éducation, de l’Intérieur, du Transport de la culture ainsi que de plusieurs acteurs de la société civile.

Samira Merai Friaa parle d’étendre ce projet à l’ensemble des régions et d’en faire profiter les familles

- MFFE-abandon-scolaire-des-filles-zones-rurales-nouveau-projet-national -2A cette occasion, la ministre de la femme de la famille et de l’enfance, Samira Merai Friaa a exprimé son souhait d’élargir le projet de lutte contre l’abandon scolaire des filles dans les zones rurales pour toucher, dans une première étape, les différents collèges des gouvernorats concernés et s’étendre ensuite à tous les gouvernorats de la République.

Samira Merai Friaa a précisé par ailleurs que ce projet profitera aussi aux familles des élèves, soulignant, à cet égard que son département s’emploie à permettre aux familles des élèves concernés d’acquérir l’autonomisation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.