Héla Ouali BM, une Tunisienne qui brille de mille feux dans le monde de la Physique

0

…Toute jolie, toute menue, toute souriante et pétillante à souhait avec ses yeux clairs brillants d’intelligence, Héla Ouali BM déborde de dynamisme et de courage, sûre d’elle et affichant même un certain aplomb, elle est décidée, déterminée et persévérante dans ses actions et propos.

Elle semble avoir déjà tracé son chemin dans le monde complexe et parfois alchimique de la Science et plus particulièrement dans les méandres de la physique.

Héla Ouali BM vient de soutenir avec brio, le 14 décembre dernier, sa thèse de Doctorat à l’Université d’Aix-Marseille en France, et du coup, a décroché haut la main, le Diplôme national de Docteur en Matière condensée et Nanosciences.

- Héla-Ouali-BM-une-Tunisienne-qui-brille-de-mille-feux-dans-le-monde-de-la-Physique-2

Le choix du sujet de sa thèse était d’autant plus pertinent, qu’il est d’actualité. Elle a, en effet, travaillé sur les capteurs de gaz à base de couches minces d’oxydes de cuivre et a pu étudier leurs réponses électriques sous ozone.

Il est à noter que l’ozone est un gaz très toxique et polluant. Sa présence dans les basses couches de l’atmosphère doit être impérativement détectée et mesurée avec précision. Sa présence dans la stratosphère “fait” également l’objet d’analyses continues depuis le moment où, la couche d’Ozone, qui s’effrite peu à peu, préoccupe le monde entier.

Ses travaux ont donc, pour but de mieux comprendre l’interaction solide-gaz à l’échelle atomique en simulant l’adsorption de la molécule d’ozone sur les surfaces d’oxydes de cuivre.

Ainsi ses recherches ont pu apporter un élément de réponse quant aux mécanismes microscopiques de la détection gazeuse et au choix du matériau à utiliser pour développer des capteurs d’ozone.

En exposant les résultats de ses recherches, Héla a en effet, séduit le jury par son éloquence et la clarté de ses raisonnements. Le jury a d’ailleurs fait remarquer que Héla Ouali est apparemment douée pour l’enseignement, tellement, sa manière de présenter et d’expliquer le contenu de sa thèse est pédagogique et loin d’être pour autant, ennuyeuse ou inaccessible aux communs des mortels.

Bref, les membres du jury ont été ravis par ses travaux, qu’ils considèrent comme indispensables pour pousser encore davantage, la recherche dans ce domaine. Ils lui ont décerné la mention très honorable et l’ont félicité pour tous les efforts qu’elle a consentis dans l’élaboration de sa thèse.

Notre petite « Marie Curie » sera peut-être, un jour, aussi célèbre que la physicienne d’origine polonaise, si on lui procure les moyens et l’environnement scientifique et de Recherche, les plus adéquats pour développer encore plus, sa passion.

« Bravo Héla, tu es une fierté pour ta famille, tes amis et pour la Tunisie ».
- la-femm-Héla-Ouali-BM-une-Tunisienne-qui-brille-de-mille-feux-dans-le-monde-de-la-Physique-000

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.