Youssef Chahed appelle à l’élaboration d’un bon budget 2018 !

0

La-Femme (budget 2018) – le conseil des ministres du vendredi 23 juin, réuni à la Kasbah et présidé par le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a adopté plusieurs décrets et projets de loi, indique le porte-parole du gouvernement, Iyad Dahmani.

Il s’agit des projets suivants:

  • Un projet de loi relatif à l’approbation d’un accord de crédit conclu, le 13 juin 2017, entre la République tunisienne et la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) pour financer le programme du climat de l’investissement et des affaires.
  • Un projet de loi pour financer la construction d’une station de traitement des eaux dans le Sahel et pour renforcer la capacité des canaux de transfert des eaux traitées.
  • Un projet de loi gouvernemental relatif à la création d’une nouvelle délégation à Beni Mhira (gouvernorat de Tataouine).
  • Un projet de décret gouvernemental relatif à la création d’une unité de gestion par objectifs au ministère de l’Industrie et du Commerce, pour réaliser le programme national de promotion de la qualité et de la productivité.
  • Un projet de décret gouvernemental relatif aux règles d’organisation, de gestion et d’intervention du Fonds de transition énergétique.
  • Un projet de décret gouvernemental relatif à la création d’une unité de gestion par objectifs pour réaliser le projet de gestion intégrée des forêts.
  • Un projet de décret gouvernemental relatif à l’amendement du décret n° 1935 de l’année 1998 du 2 octobre 1998 et relatif à la création d’un “Conseil national de l’olive”.
  • Un projet de décret gouvernemental relatif à la création d’une unité de gestion par objectifs pour achever la réalisation de projets d’infrastructure routière inscrits dans le cadre de la coopération euro-méditerranéenne, avec la contribution de la Banque européenne d’investissement (BEI).
  • Un projet de décret gouvernemental relatif à l’amendement du décret n° 318 de l’année 2014 daté du 16 janvier 2014 et relatif à la création d’une unité de gestion par objectifs pour la réalisation de projets de construction des sièges des administrations régionales de la propriété foncière dans les gouvernorats de Sidi Bouzid, Kairouan et Béja.
  • Un projet de décret gouvernemental relatif à l’organisation de la construction des bâtiments civils.
  • Un projet relatif à l’organisation du centre national de radio-protection et à la fixation de ses prérogatives.

Iyad Dahmani a indiqué que les ministres de l’Intérieur et de la Défense ont présenté des exposés sur la situation sécuritaire dans le pays.

Le ministre de Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, Fadhel Abdelkefi, a présenté un exposé sur les indicateurs de développement et la situation économique dans le pays, au cours de la dernière période.

Dahmani a souligné Chahed a appelé les membres de son gouvernement à poursuivre la guerre contre la corruption, précisant que “la guerre contre la corruption et le terrorisme ne doit pas nous faire oublier le défi de développement qui passe par une meilleure élaboration du budget 2018”.

Par ailleurs, le porte-parole du gouvernement a indiqué que les ressources de l’Etat ont augmenté de 18,1% en mai 2017, par rapport à la même période de l’année précédente. Les ressources propres et les recettes fiscales se sont accrues respectivement de 6% et de 15,8%, alors que le taxe sur la valeur ajoutée a augmenté de 17,2%.

Les dépenses de développement se sont inscrites, à leur tour, en hausse de 19,4%, entre mai 2016 et mai 2017.

En ce qui concerne l’inflation, elle a régressé à 4,8% en mai 2017, contre 5,4% en avril de la même année.

Pour le porte-parole du gouvernement, ces indicateurs constituent un signe positif quant à la relance du développement en Tunisie.

Concernant “le dossier du ministre des Affaires locales et de l’Environnement (à propos du recrutement d’un conseiller soupçonné de corruption), il relève des affaires de la présidence du gouvernement.

Pour ce qui est du dossier du ministre des Relations avec les instances constitutionnelles, la Société civile et les Droits de l’Homme, Dahmani a assuré qu’il n’y a pas d’affaires intentées contre lui en justice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.