L’INC juge acceptable la qualité des chips commercialisés

0

La-Femme (chips commercialisés) – les résultats d’analyses et tests comparatifs effectués par l’Institut national de la consommation (INC) sur un échantillon de 12 marques commerciales de chips, ont montré que la qualité est globalement acceptable.

A ce titre, la directrice des Etudes, des enquêtes et des essais à l’INC Darine Dogui a affirmé que ces analyses entamées il y a plus d’une année, ont révélé que les taux des matières grasses trans sont acceptables, selon les recommandations alimentaires internationales.

Dans une rencontre avec l’agence TAP, elle a également souligné que les résultats des analyses et essais comparatifs réalisés sur les chips ont montré que, vu la nature du produit, la valeur calorique et les taux des matières grasses sont importants et que les taux de sel sont aussi élevés dans 6 marques.

Elle a, en outre, fait remarquer que les échantillons ayant fait l’objet des analyses comparatives n’ont pas dépassé les limites acceptables d’acrylamide, à l’exception de 2 marques.

L’acrylamide est une substance chimique qui se forme naturellement dans les aliments riches en amidon au cours des processus de cuisson à haute température, notamment la friture, la cuisson au four, le rôtissage mais aussi la transformation industrielle à plus de 120° C. L’acrylamide se retrouve dans des produits tels que les chips de pomme de terre, les frites, le pain, les biscuits ou encore le café.

La responsable a, par ailleurs, souligné que la quantité des matières grasses saturées est élevée dans les cas où la nature de l’huile utilisée n’est pas citée, étant donné que certains industriels évitent de mentionner l’utilisation de l’huile de palme, considérée comme malsaine par les consommateurs.

Dogui a également rappelé que la réalisation de ces analyses sur les chips s’inscrit dans le cadre de la stratégie de l’INC visant à analyser les produits touchant directement à la santé des consommateurs et pouvant favoriser l’obésité et les maladies transmissibles qui connaissent une hausse continue depuis quelques années.

Ces analyses interviennent également après une série d’analyses réalisées sur des produits, tels que les gaufrettes, les cakes et les biscuits.

Une étude réalisée par l’INS a aussi démontré que les chips constituent un produit fortement consommé notamment par les enfants, auprès desquels la moyenne de consommation de ce produit peut atteindre 3 fois par semaine.

Les analyses et essais comparatifs réalisés par l’INC ont concerné 12 marques, dont 5 importées et 7 tunisiennes. Dogui a, à ce titre, affirmé que la qualité des produits tunisiens est semblable à ceux importés qui sont plus chers (les prix pouvant atteindre le double).

L’évaluation a été basée sur l’étiquetage, les taux des protéines, de sel, des matières grasses, des matières grasses saturées, des matières grasses trans, de la valeur calorique et d’acrylamide dans les produits analysés.

Se référant à ces analyses et tests comparatifs, les remarques attribuées aux produits analysés ont varié entre ” acceptable ” pour 11 marques, et ” Bon ” pour une seule marque, selon les critères définis par l’Institut.

Il est à noter que les notes attribuées se rapprochent, donnant ainsi le classement suivant : 1/ Pringles, 2/Lorenz, 3/ N1 Carrefour, 4/Brets, 5/Mad Chips Fromage 6/ Golden Chips Salted, 7/Cerealis, 8/Lays Sel 9/ Lays Fromage 10/ Max Chips Fromage, 11/ Golden Chips Fromage, 12/ Mad Chips Salt

Recommandations

Dogui a, en conclusion, appelé les industriels à améliorer l’étiquetage des produits alimentaires, malgré son caractère non obligatoire et plaidé pour l’accélération de l’amendement de l’Arrêté des ministres du commerce et de l’artisanat, de la santé publique, de l’industrie, de l’énergie et des petites et moyennes entreprises du 3 septembre 2008, relatif à l’étiquetage et la présentation des denrées alimentaires préemballées, en rendant obligatoire l’étiquetage des produits alimentaires afin de garantir le droit du consommateur à l’information.

Il importe de noter que la révision de cet arrêté est en cours au sein du ministère de l’industrie et du commerce.

Dogui incite les industriels à réduire les quantités de sel et à améliorer la qualité des matières grasses et surtout des matières grasses saturées. Elle a également recommandé d’éviter la consommation excessive des chips.

Les analyses et tests comparatifs est un procédé scientifique visant à orienter le consommateur et à l’aider dans son choix, selon ses besoins spécifiques (taux de sel, des matières grasses, valeur calorique…).

Ces analyses et le classement qui en résulte concernent un échantillon de produits et des lots bien précis, durant une période déterminée. Ces tests pourraient être refaits, dans un timing différent et pourraient aboutir à un classement différent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.