D’jal a mis le feu mardi 15 août 2017 au festival Juste pour Rire Tunisie 

0

La-Femme (festival Juste pour Rire) – dans la joie et la bonne humeur, la moitié de la programmation du festival Juste pour Rire Tunisie est déjà passée.  Pour les cinq prochaines soirées, le festival réserve aux tunisiens d’autres surprises et ils auront droit à des représentations aussi intéressantes les unes que les autres.

Mardi 15 Août 2017, le public d’Ennejma Ezzahra a eu un rendez-vous incontournable avec le grand humoriste français d’origine Marocaine «D’jal ».

Portant une casquette noire à l’envers sur la tête  D’jal s’est fait connaître grâce à son sketch « Le Portugais » qui a fait plus de 20 millions de vues sur You tube. L’humoriste  a également participé à plusieurs saisons du Jamel Comedy Club. Suite à ce succès il a enchaîné des représentations dans plusieurs pays du Maghreb, de l’Afrique (Maroc, Tunisie, Algérie, Liban, Sénégal, Mali, Niger, Côte d’Ivoire…), et aussi à Londres.

D’jal a la spécificité d’adapter son spectacle au public du pays qui le reçoit. C’est ce qu’il a fait pour le public tunisien. Il a préparé un stand-up spécialement pour le festival Juste pour Rire Tunisie dans lequel il a raconté des anecdotes sur la Tunisie et sur les Tunisiens en général : la gastronomie, les femmes tunisiennes, Ben Ali, la Tunisie post-révolution, etc. Et sous la demande du public, l’humoriste de 40 ans a interprété une petite partie de son sketch « Le Portugais ».

Comme à son habitude, hier soir, D’jal a débordé d’énergie et a partagé avec le public sa joie de vivre et son humour malicieux. En effet, avec son show ultra-rythmé, D’jal a amusé tous les spectateurs en les entrainant dans sa bonne humeur.

Aujourd’hui, le 16 Août 2017, vous avez rendez-vous avec un  quatuor à découvrir : le « quatuor espagnol Pagagnini ». Ce dernier reprend de grands morceaux de la musique classique en les agrémentant d’humour et de folie. Avec un « concert déconcertant », le spectacle de ce soir promet d’être  surprenant.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.