Un nouvel Etat : Comment faire de la décentralisation en Tunisie un succès ?

0

La-Femme (décentralisation) – La Tunisie s’est engagée dans un processus de décentralisation. Les élections municipales auront lieu en mai 2018. Cependant, pour faire de la décentralisation en Tunisie un succès, les rapports entre l’Etat et les collectivités locales doivent encore être précisés. En ce sens, la Présidence du Gouvernement et le ministère de l’Intérieur avec l’appui de la GIZ organisent une conférence internationale qui abordera cette thématique les 28 et 29 mars 2018 à l’hôtel El Mouradi, Gammarth/Tunis.

Comment fonctionnera la coopération entre les services déconcentrés de l’Etat et les Collectivités

Locales dans un système décentralisé ? Comment renforcer les capacités des Collectivités Locales et les préparer au mieux dans leurs nouvelles tâches de planification et de promotion du développement local ? Quel rôle jouera le gouverneur ?

De telles questions sont centrales dans le contexte actuel de décentralisation de l’Etat prévu dans la nouvelle Constitution Tunisienne de 2014. Il est attendu que la décentralisation favorise l’efficacité des services publics et garantisse au citoyen une meilleure prise en compte des problématiques au niveau local.

Néanmoins, la décentralisation est un processus de changement qui se planifie sur différentes échelles temporelles, à court, moyen et long-terme. Une des conditions pour la mise en œuvre de ces changements implique le transfert de compétences et de ressources humaines et financières de l’Etat vers les collectivités locales. Pour ce faire, une réforme profonde des collectivités locales ainsi que de l’administration publique est nécessaire.

Les réformes à entreprendre concernent le mode de gouvernance des affaires locales, les compétences de l’Etat et des collectivités locales, l’organisation et le fonctionnement de l’appareil de l’Etat ainsi que la répartition du personnel de la Fonction Publique entre l’Etat et les collectivités locales.

Au cours de cette conférence internationale, des parlementaires, des acteurs des secteurs public et privé, des représentants des organisations nationales, des représentants de la société civile, des experts/organisations internationaux et les médias réfléchirons sur comment repenser les rapports entre l’Etat et les Collectivités Locales. Les participants échangeront sur les articulations entre l’Etat et

les Collectivités Locales selon la Constitution et le Code des Collectivités Locales et discuteront des processus de décentralisation menés dans d’autres pays (Mali, Allemagne, Ukraine, Pologne, Canada, Hollande). Finalement, ils échangeront sur les différents travaux effectués avec l’appui de la GIZ sur la déconcentration (organisation administrative des structures publiques de l’Etat) en Tunisie.

Cette conférence internationale s’inscrit dans le cadre du projet tuniso-allemand « Appui à la déconcentration en Tunisie » (ADT) mis en œuvre conjointement avec la Présidence du Gouvernement, le ministère de l’Intérieur et la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH. La GIZ est une entreprise fédérale allemande active dans le domaine de la coopération internationale pour le développement durable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.