Les Journées Poétiques de Carthage : «Célébrer la poésie, célébrer la vie»

0

La-Femme ( Journées Poétiques de Carthage ) – La 2ème édition des Journées Poétiques de Carthage commencera le vendredi  22 mars et se poursuivra jusqu’au 29 du même mois, à la Cité de La Culture, sous le signe  «Célébrer la poésie, célébrer la vie».

En  présentant les grandes lignes, Mme Jamila Mejri, a mis en relief le rôle confié à cette édition de consolider et enraciner les JPC, après l’acte de fondement de la première session. Elle a parlé de la place importante qu’occupait la poésie tunisienne dans l’histoire, en affirmant que l’art des mots a été un moyen de résistance contre l’occupation, à l’instar de la poésie d’Abu El-Kacem Echebbi, en plus d’autres questions et sujets majeurs abordés. Ceci réfère ainsi une légitimité à ce festival, pareil à ses équivalents pour le cinéma et le théâtre.

Aujourd’hui, il y a de grands mouvements poétiques en Tunisie, de manière que les poètes tunisiens sont fréquemment invités à meubler des soirées poétiques dans les grandes manifestations culturelles mondiales.

La cérémonie d’ouverture officielle aura lieu vendredi  22 mars 2019 au théâtre de l’Opéra à la Cité de la Culture. Il y aura des intersections musicales avec le Maestro Abderrahmen Ayaddi ainsi que des déclamations poétiques par une panoplie de poètes de Tunisie, Liban, Oman, Jordanie, Arabie Saoudite et autres.

Cette édition accueillera une quarantaine de poètes étrangers arabes, africains et européens. Elle proposera, en plus des soirées poétiques, des forums, des débats et des ateliers… ceci favorisera la rencontre et l’échange des expériences poétiques.

Le programme culturel des Journées

Les Journées Poétiques de Carthage proposeront une palette d’activités culturelles adressées à différents âges et goûts, à l’instar des séminaires  « les passionnés de la poésie » dont un volet est consacré à la poésie arabe, également  « Des poètes tunisiens dans le nouveau horizon », « lectures et déclamations » des poètes Mnawar Smadeh, Mohamed Sghayer Ouled Ahmed, Salah El Garmadi, Ahmed Laghmani, Mohamed El Ghozzi, Adam Fatni, Abdelaziz Kacem, Jamel Sallii…

La poésie populaire sera également présente à travers la fête du « Mouguef » de Douz et la soirée du « Samour », mise en scène de Jamel Bousetta.

Les Journées Poétiques de Carthage s’ouvriront sur les poésies arabes et occidentales, à l’instar de la journée consacrée à la poésie française : Liberté, Amour et Valeurs humaines dans la poésie française : Lamartine, Baudelaire, De Vigny, Prévert.  Et aussi, Poésie et dialogue des langues : Lamartine et l’horizon arabe, poésie et image, ou poétique de l’art plastique.

Durant plus d’une semaine, la Tunisie sera la capitale de la poésie arabe et universelle. Le poème sera ainsi l’étincelle qui aiguillera les émotions des poètes et du public féru de poésie, en leur offrant le plaisir de l’âme et de l’esprit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.