L’enquête mondiale HBR AscendYouthSkills pour l’année 2019 a été publiée

0

La-Femme (L’enquête mondiale HBR) – À l’occasion de la Journée mondiale des compétences des jeunes, HBR Ascend, la première plateforme d’apprentissage mobile de Harvard Business Review destinée aux jeunes professionnels, a publié l’édition de l’enquête HBR AscendYouthSkills pour l’année 2019. Elle offre des aperçus précieux sur les nouvelles perspectives et opinions de la génération du millénaire sur son emploi. HBR Ascend a sondé plus de 2 700 jeunes professionnels et diplômés de plus de 100 pays.

« L’enquête HBR AscendYouthSkills révèle que la génération du millénaire est assoiffée à l’apprentissageet elle est prête à investir dans le développement des compétences générales telles que la pensée stratégique, les techniques de négociation, les compétences de réseautage, les communications et la pensée analytique« , déclare VivekChachra, Directeur national de Harvard Business Publishing en Inde.

Aperçus de l’enquête

  • Près de trois sondés sur quatre ont confiance en leurs capacités techniques. Moins de 10% ont exprimé un manque de confiance en leurs compétences techniques.
  • Les principaux obstacles à une bonne performance au travail renvoient plus à des facteurs liés à la culture plutôt qu’à un manque de développement personnel, y compris la politique adoptée au bureau (27%), le manque de formation et de développement (26%), les rôles ambigus (22%), la culture de travail restrictive (20%), le manque de collaboration (19%) et les charges de travail excessives (18%).
  • Aux États-Unis, 40% des sondés ont déclaré que la politique adoptée au bureau constitue le principal obstacle à la performance. En Asie du Sud-est, 30% des sondés ont reproché à leur « patron dur » de constituer un principal obstacle à leur performance.
  • Le désir d’améliorer les compétences relatives à l’employabilité a été signalé à haute mesure. Les compétences en négociation (31%), les compétences techniques (30%) et les compétences de réflexion stratégique (26%) sont classifiées les plus élevées au Royaume-Uni et à l’UE. Les sondésaux Etats-Unis cherchent à acquérir des compétences techniques (36%), des compétences en négociation (31%) et descompétencesen persuasion (25%).
  • Alorsqu’une grande majorité préfère acquérir des compétences générales par le biais d’articles, de blogs et de publications de recherche, la majorité en Inde (57%) et en Asie du Sud-est (56%) préfèrent les vidéos comme support.
  • Un employeur de choix est défini par cinq principales caractéristiques: les conditions de travail flexibles (27%), leparcours de carrière clair offrant des opportunités d’avancement (25%), les programmes solides de formation et de développement (20%), lavision claire des objectifs et de la mission de l’entreprise (20%) et les leaders passionnés et engagés (19%).
  • Environ 61% des sondés ont indiqué qu’ils sont conscients que certains aspects de leur emploi pourraient être reproduits par l’intelligence artificielle. 9% manquent de clarté quant à l’impact de l’intelligence artificielle sur leur rôle. Aux États-Unis, seuls 30% des sondés se disent confiants et assument que leur rôle ne sera pas repris par l’intelligence artificielle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here