Congrès 2020 à Tunis des maires francophones

0

La-Femme (maires francophones) – Le Congrès 2020 des maires francophones a été organisé, mercredi 9 décembre à Tunis, par l’Association internationale des maires francophones (AIMF) sur le thème “Villes en développement et numérique: comment tenir les promesses de l’innovation”.

Parmi les participants à cet événement, qui se poursuit pendant 2 jours (9 et 10 décembre), Souad Abderrahim, maire de Tunis, Chawki Gaddès, président de l’Instance nationale de protection des données personnelles, Henri Verdier, ambassadeur de France pour le numérique, Anne Hidalgo, présidente de l’AIMF et maire de Paris, et Koen Doens, directeur général de la Direction du développement et de la coopération à la Commission européenne.

Dans une déclaration en marge du congrès, la maire de Tunis a déclaré que “le choix a porté cette année sur la numérisation des administrations en raison des difficultés rencontrées dans les prestations de service dans les administrations pour cause de la pandémie de coronavirus”.

L’assemblée générale 2020 de l’AIMF, qui se tient annuellement, intervient dans un contexte fortement impacté par la crise sanitaire internationale, ce qui a entravé les efforts de numérisation”, a-t-elle dit.

Nous avons lancé, effectivement, le programme de numérisation qui consiste en l’inventaire, la numérisation et la valorisation des biens municipaux”, a-t-elle fait savoir.

Il s’agit, selon elle, d’une transformation technologique qui requiert une très forte volonté pour qu’elle soit effective dans le cadre de la coopération internationale.

A noter que ce congrès a été précédé par des travaux préparatoires en ligne durant les mois d’octobre et de novembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.