A380 n°116 pour Emirates Airlines, 747 détruit pour El Al (vidéo)

0

La-Femme (Emirates Airlines) – La compagnie aérienne Emirates Airlines a accueilli à Dubaï le premier des trois Airbus A380 attendus d’ici la fin du mois, dont un sera équipé de la nouvelle classe Premium. A Tel Aviv, El Al a assisté au démantèlement d’un de ces Boeing 747.

La livraison le 7 décembre 2020 du superjumbo immatriculé A6-EVL (MSN261), alimenté pour la première fois en partie par du carburant durable produit à partir d’huile de cuisson usagée en Finlande (SAF), est la 116eme depuis douze ans pour la compagnie émiratie basée à l’aéroport de Dubaï qui en attend 122 au total – mais elle s’est déjà séparée d’un exemplaire fin octobre. Emirates Airlines a configuré cet A380 pour accueillir 14 passagers en Première, 76 en classe Affaires et 426 en Economie, et le déploie désormais vers Londres-Heathrow où trois autres superjumbos sont envoyés tous les jours – en plus de ceux volant vers Manchester et Paris-CDG, Le Caire, Amman, Guangzhou et Moscou. L’avion à deux étages a également « démontré sa polyvalence » en étant utilisé pour certaines opérations de fret comme ​mini-cargo pour transporter des marchandises requises en urgence.

Emirates Airlines devrait recevoir deux autres A380 dans les prochaines semaines (probablement le MSN264 bientôt A6-EVM et le MSN267 bientôt A6-EVN), dont l’un sera équipé de « son produit phare tant attendu » : la classe Premium. Sur laquelle le président Tim Clark continue de distiller des informations (rangées de huit sièges espacées de 38 pouces sur le pont principal), auxquelles il faut désormais ajouter qu’elle sera équipée selon aero.de du siège Recaro PL3530 choisi par British Airways, Iberia ou Korean Air entre autres, avec jusqu’à 58 places par appareil.

« Nous sommes impatients d’introduire notre expérience Premium Economy, qui fera ses débuts sur un A380 dans les mois à venir, et nous continuerons à investir dans l’amélioration des services de l’A380, qui font sa renommée mondiale. L’A380 restera la vedette de notre flotte pendant la prochaine décennie, et nous le redéployerons sur d’autres lignes au fur et à mesure que la demande reprendra », a-t-il déclaré dans un communiqué. Le dirigeant avait déjà annoncé qu’un certain nombre d’A380 sont déjà en cours de réaménagement avec cette nouvelle classe Premium, mais aussi des Boeing 777-300ER ; la cabine sera disponible de base dans les futurs A350 et 787 Dreamliner. Les trois derniers A380 devraient rejoindre la flotte d’Emirates Airlines en avril (2) et mai 2022, soit quelques semaines plus tard que prévu.

Toujours chez le stress gros-porteurs, le photographe Ido Wachetel a assisté dimanche dernier au démantèlement à Tel Aviv du Boeing 747-400 immatriculé 4X-ELA de la compagnie aérienne El Al, qui l’avait reçu en 1994. La compagnie nationale israélienne avait opéré en novembre 2019 son dernier vol en Jumbo Jet, entre Rome et sa base à Tel Aviv. Elle opère désormais des 787-9 Dreamliner.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.