Assurances Maghrebia preseénte son business plan 2020-2024

0

La-Femme (Assurances Maghrebia) – Une communication financière a été organisée, lundi 21 décembre, à l’initiative de l’AIB et de la société Assurances Maghrebia, à l’occasion de l’introduction de cette dernière sur la cote de la Bourse de Tunis. La rencontre a été animée par Nabil ESSASSI, président du conseil d’administration, et Habib BEN HASSINE, directeur général de la société, ainsi que Jihen Ben Fadhl, qui représente MAC S.A, intermédiaire chargé de l’opération. Rappelons que l’offre porte sur la cession de 30% du capital détenus par les actionnaires actuels, pour un montant de 74,925 MD.

Créée en 1973, Assurances Maghrebia a démarré ses activités assurantielles avec le premier agrément monobranche en assurance vie du pays, en 1974, transformé ultérieurement en agrément multibranche. Le groupe compte aujourd’hui 5 sociétés, après la scission des activités vie et non vie, opérant également dans l’immobilier via Maghrebia Immobilière S.A, la finance avec Maghrebia Financière SICAR, et dans les services avec la filiale CODWAY.

Le groupe occupe aujourd’hui le troisième rang à l’échelle nationale dans le secteur des assurances, avec une part de marché de 9,8%, il est  néanmoins leader hors branche automobile avec un chiffre d’affaires de 177 MD.

Globalement, le chiffre d’affaires du groupe a atteint 236 MD en 2019, surperformant l’évolution du secteur sur la période 2017-2019 avec un TCAM de 10,2% contre 7,5% pour l’ensemble du marché, un marché en pleine évolution qui progresse à un rythme plus soutenu que l’économie, a rappelé à ce propos le DG de Maghrebia. Le secteur des assurances en Tunisie a généré un chiffre d’affaires de 2,4 milliards de dinars en 2019, avec des placements qui s’élèvent à 6,1 milliards de dinars. Le secteur a encore de beaux jours devant lui, affirme le management, avec un potentiel d’évolution important vu le faible taux de pénétration, qui ne dépasse pas les 2,12% en Tunisie, contre une moyenne mondiale supérieure à 6%. Le management s’est félicité de l’évolution de la branche vie, qui devrait en plus bénéficier de la décision, dans le cadre de la LF 2021, de relever le plafond de déduction des primes payées par les souscripteurs de 10 000 à 100 000 dinars.

Le marché tunisien est toutefois marqué par une forte concurrence avec le très grand nombre  d’opérateurs. En effet, avec 23 sociétés, le secteur devra tôt ou tard connaitre des mouvements de concentration, la société tentera de se préparer à cette nouvelle configuration, en se dotant d’une taille et de standards internationaux lui permettant de se positionner de la meilleure façon dans cette perspective, a affirmé Nabil Essassi. C’est d’ailleurs une des raisons qui ont motivé la décision d’ouvrir le capital, en plus de la question de la gouvernance et de l’amélioration de la transparence et de la notoriété de l’entreprise.

Par ailleurs, après la sortie du capital du troisième assureur européen, l’italien GENERALI, pour se reconcentrer sur ses activités sur le vieux continent, le noyau dur de l’actionnariat du groupe Maghrebia s’est retrouvé avec 86% du capital, l’admission de la société sur la cote de la BVMT permettra en ce sens de garantir la liquidité du titre, a ajouté le président.

En 2020, année exceptionnellement difficile, la société a résisté, malgré les baisses observées dans la branche vie, avec le repli des octrois de crédits bancaires et d’assistance voyage, ainsi que l’impact de la crise sanitaire sur le secteur des transports. La société affiche toutefois un taux de réalisation de 98,2% au 30 septembre et prévoit un atterrissage dans les objectifs à la fin de l’année, voire avec un léger dépassement, a indiqué Habib Ben Hassine.

Pour les prochaines années, le groupe prévoit une progression moyenne de 9% de son chiffre d’affaires consolidé d’ici 2024, pour atteindre 361,3 MD à la fin de la période du Business Plan. Le chiffre d’affaires d’Assurance Maghrebia connaitra, selon les projections, une croissance de 7,9% en moyenne sur la période, celui de Maghrebia Vie, devrait évoluer selon un TCAM de 10,5%.

 En termes de résultat net, le groupe prévoit une évolution moyenne de 13% de son bénéfice consolidé entre 2020 et 2024, pour passer de 21,2 MD cette année, à 34,6 MD en 2024. Le résultat net part du groupe passera quant à lui de 18,1 à 29,9 MD sur la même période, soit un TCAM de 13,3%.

Quant à sa politique de distribution de dividendes, le management évoque un taux de 45% du bénéfice net pour Maghrebia S.A, soit 2,100 DT par action prévus en 2024, contre 1,180 DT l’année dernière.

A signaler que le Business Plan présenté lors de cette réunion, ne tient pas compte de l’abattement du taux d’IS pendant 5 ans, dont la société bénéficiera suite à son introduction en Bourse. Interrogée sur le niveau de la valorisation, Jihen Ben Fadhl, de MAC S.A  a jugé le titre attractif, avec un P/E 2020e de 13,8x contre un P/Ede 14,7x  pour le secteur. Rappelons que le prix de l’action a été fixé à 55,5 DT. L’offre est ouverte du 22 au 25 décembre 2020 inclus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.