Le Centre de Recherche sur les Systèmes Sécurisés de Technology Innovation Institute s’associe à des universités pionnières dans le cadre de projets révolutionnaires

0

La-Femme (Centre de Recherche sur les Systèmes Sécurisés) – le Technology Innovation Institute (TII), pilier de la recherche appliquée du nouveau Conseil de recherche en technologies avancées (ATRC) d’Abou Dhabi, a annoncé aujourd’hui que son Centre de Recherche sur les Systèmes Sécurisés s’est associé à Khalifa University, au Georgia Institute of Technology, à l’Université de Tampere et  à l’Université des sciences appliquées et des arts du sud de la Suisse (SUPSI). Le Centre de Recherche sur les Systèmes Sécurisés a également annoncé récemment qu’il avait établi un partenariat avec  l’Université  de Purdue.

L’annonce de ces collaborations s’avère la dernière dans une série d’annonces faites par Technology Innovation Institute depuis la première réunion du conseil d’administration du Conseil de recherche en technologies avancées en août 2020. Le Centre de Recherche sur les Systèmes Sécurisés est l’un des sept premiers centres dédiés à L’IIT. Les partenariats stratégiques feront progresser les percées dans le domaine des systèmes sécurisés et de ses sous-disciplines à travers des projets cruciaux.

Le partenariat avec la prestigieuse Khalifa University aux Émirats Arabes Unis englobe quatre projets majeurs, dont le premier explore les possibilités d’utiliser l’apprentissage automatique pour la détection d’exfiltration sur les smartphones Androïdes. Le deuxième projet implique le développement de solutions de communications sécurisées pour les réseaux maillés sans fil à alimentation limitée, tandis que le troisième examine la sécurité physique sans fil et les protocoles de routage sur les communications par drone. Enfin, le dernier projet étudie la sécurité de la couche physique pour divers réseaux sans fil au sol des véhicules aériens sans pilote (UAV). Ce projet vise à évaluer les vulnérabilités de ces réseaux et à proposer des solutions efficaces pour atténuer les points faibles du système.

Le partenariat avec Georgia Institute of Technology aux États-Unis englobe un projet visant à concevoir une théorie pour construire des logiciels résistants aux attaques capables de répondre aux contraintes en temps réel des systèmes cyber-physiques et autonomes. L’équipe de recherche démontrera des techniques qui améliorent la sécurité des logiciels et des plateformes des systèmes cyber-physiques et autonomes, en se concentrant sur les drones. La coopération avec l’Université de Tampere en Finlande comprend un projet lié à la sécurité des infrastructures critiques. Ce projet dévoilera des méthodes permettant de réduire la capacité d’un attaquant à s’infiltrer, voler et manipuler des données dans une infrastructure critique. Cette recherche présente des cas d’utilisation importants dans des domaines tels que le déploiement de drones, les services d’urgence, les infrastructures à la demande et le traitement des données des villes intelligentes.

Le partenariat avec l’Université des sciences appliquées et des arts en  Suisse explorera la navigation autonome sécurisée basée sur l’IA des nano-véhicules aériens sans pilote, mettant l’accent sur la sécurité, l’autonomie et la résilience. L’équipe vise à permettre une communication et un calcul sécurisés à bord de systèmes cyber-physiques limités en ressources (comme par exemple le calcul, la mémoire, la puissance et la charge utile) en tirant parti de l’apprentissage automatique, de l’apprentissage profond  et des techniques avancées d’intelligence artificielle.

S’exprimant sur les annonces de partenariat, le Dr Shreekant (Ticky) Thakkar, chercheur en chef au Centre de Recherche sur les Systèmes Sécurisés, qui dirige les travaux sur l’informatique autonome sécurisée, a déclaré : “Notre monde est de  plus en plus connecté  et de plus en plus  vulnérable aux cyber-attaques. Les villes intelligentes, les transports et les autres infrastructures essentielles nécessitent les niveaux de défense les plus élevés contre ces attaques. Les partenariats et les projets cruciaux que nous avons annoncés en collaboration avec des prestigieuses institutions mondiales auront sans aucun doute des progrès considérables sur les solutions de systèmes autonomes sécurisés et résilients qui  englobent les plateformes, les logiciels des systèmes, les communications, les applications et l’intégrité des données”.

En mars 2021, Technology Innovation Institute a annoncé que le Centre de Recherche sur les Systèmes Sécurisés s’est associé à l’Université Purdue, une université publique de recherche de renommée mondiale basée aux États-Unis, pour collaborer sur un projet de cyber sécurité sophistiqué pour une durée de trois ans pour garantir que les véhicules aériens sans pilote (UAV) puissent  être utilisés de manière sûre et efficace dans les opérations urbaines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.