Un Confinement élastique suivi d’une désobéissance civile et des manifestations nocturnes dans plusieurs villes

0

La-femme (Confinement élastique suivi d’une désobéissance civile) – un premier jour de confinement accompagné de désarroi et colère pour les uns et de frustration et de peur pour les autres, face à une avalanche de mesures sanitaires (nous dit-on).

Ceux qui n’ont pas bénéficié de privilèges crient au scandale et parletn de faillites pour leurs commerces alors que les plus réalistes privilégient leur survie et celle de leurs proches.

  Des citoyens sont sortis dans plusieurs villes tunisiennes, sillonnant les rues pour protester contre les mesures décidées par le gouvernement. En cette période de Ramadan et à la veille de l’Aïd El Fitr, les protestataires ont fortement contesté l’interruption de leurs activités affectant leurs sources de revenus et leurs moyens de subsistance. Ils ont annoncé la désobéissance civile et appelé à la chute du gouvernement.

Ce dimanche 9 mai 2021, dans plusieurs villes dont Le Kef, Gafsa, Kasserine ou encore la Cité Ettadhamen dans la capitale, les citoyens sont sortis manifester leur colère, ignorant complètement les mesures du confinement général décrétés par le gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.