Agression d’ouvrières dans une usine : L’investisseur étranger libre

0

La Femme (Agression d’ouvrières dans une usine) – L’avocat de l’usine italienne délocalisée dans la région de Baten, délégation Kairouan Nord, annonce  que le parquet du Tribunal de première instance de Kairouan a décidé de maintenir en liberté le directeur de l’entreprise de nationalité italienne  et son adjoint en liberté.

Les deux hommes ont été entendus par l’unité  d’enquête dans les crimes de violences faites  aux femmes et aux enfants et ce, sur la base de preuves dont  l’enregistrement de l’agression et la confiscation des téléphones.

L’avocate des victimes, Mejda Mastour, a pour sa part, affirmé que l’unité spéciale d’enquête dans les affaires de violence contre les femmes de Kairouan a pris en charge l’affaire,  et a entendu cinq ouvrières ainsi que la victime enceinte hospitalisée au CHU Ibn Jazzar, en présence de son avocate.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.