Kahina Bahloul : Mon objectif est de pousser les gens à réfléchir peu importe ce qu’on pense de ma personne

0

La Femme (Kahina Bahloul) – Kahina Bahloul, première femme imame en France, actuellement en visite en Tunisie, a accordé, hier, une interview à Khouloud Mabrouk  sur radio IFM pour revenir sur les principaux fondements de sa pensée et des valeurs qu’elle prône et défend.

Kahina Bahloul a affirmé qu’elle ne présentait pas une exception en étant une femme imame, puisqu’il y avait déjà eu  un précédent à l’ère du prophète. Cependant, cet exemple n’est pas retenu par les « hommes » musulmans en tant qu’élément faisant partie de la Sunna. « De la Sunna, ils ne tirent que ce qui sert leurs intérêts et nourrit leurs principes d’une société patriarcale », indique-t-elle, soulignant qu’elle est pour l’égalité homme-femme en islam et la liberté, notamment, en ce qui concerne la pratique de la religion.

Selon Kahina Bahloul, la religion est loin d’être une question d’apparence, considérant qu’il s’agit plutôt d’une purification de l’âme. D’ailleurs, elle a estimé que le port du voile est une question de jurisprudence islamique, soulignant que l’amalgame entre le sacré et les réflexions des penseurs est l’une des plus grandes problématiques dans l’islam.

Interrogée si elle allait présenter son livre dans d’autres pays arabes, autres que la Tunisie, Kahina Bahloul avait assuré que le plus important pour elle était d’être lue, indépendamment de sa personne, assurant, « mon objectif est de pousser les gens à réfléchir, peu importe ce qu’on pense de ma personne ».

On notera toutefois que transmission de la radio IFM a été interrompue coïncidant avec l’horaire de diffusion de l’interview de Kahina Bahloul sur la chaîne Youtube de la Radio avec Khouloud Mabrouk. La radio avait expliqué qu’il s’agissait d’une panne technique.

Plusieurs commentaires hostiles à la penseuse islamique ont accompagné la vidéo annonçant l’interview sur les réseaux sociaux.

Véritable symbole du renouveau de l’islam, Kahina Bahloul défend à la fois un islam moderne et libéral mais surtout « affranchi des peurs ». Avec des idées à la fois révolutionnaires et controversées, Kahina Bahloul est contre l’obligation du port du voile et milite pour l’égalité entre l’homme et la femme.

Née d’un père kabyle issu d’une famille de marabouts et d’une mère française d’origines juive et catholique, Kahina Bahloul a grandi en Algérie où elle a vécu au plus près la montée de l’intégrisme. Spécialiste de la mystique musulmane et plus particulièrement de l’œuvre d’Ibn Arabi, elle fonde en 2019 la mosquée Fatima, d’inspiration soufie, ouverte aux femmes voilées ou non, mais aussi aux non-musulmans.

Celle qui a toujours souhaité devenir imame, est aujourd’hui présente sur tous les fronts pour évoquer la possibilité d’un islam moderne et libéral.

Dans son ouvrage Mon islam, ma liberté paru en mars 2021 chez Albin Michel, elle revendique sur la base de sources classiques, la légitimité pour une femme d’être imame, de diriger les prières et d’enseigner.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.