Le Film tunisien “Une seconde vie” en compétition officielle à la 43ème édition Festival International du Film du Caire

0

La Femme (Une seconde vie) – Le film ” Une seconde vie ” du réalisateur tunisien Anis Lassoued vient d’être sélectionné en Compétition officielle de la 43ème édition du Festival International du Film du Caire (CIFF), qui aura lieu du 26 novembre au 5 décembre 2021 au Caire et dont le jury sera présidé cette année par le  cinéaste serbe Emir Kusturica. Le film tunisien sera projeté en Première mondiale dans la section « Horizons du Cinéma Arabe ». Le CIFF est l’un des plus anciens festivals d’Afrique et du monde arabe, et fait partie des 15 festivals internationaux classés catégorie “A.

Après avoir réalisé les films “Saba Flous,” “Les Souliers de l’Aïd” et une série de documentaires qui traitent principalement de la question de l’enfance, Anis Lassoued signe son premier long métrage de fiction s’inscrivant dans la même ligne, avec cinq enfants à l’affiche,  jouant tous pour la première fois, Yassine Tormsi (12 ans), Ahmed Zakaria Chiboub (12 ans), Lilia Zaidi (7 ans), Mohamed Margua (16 ans) et Ahmed Amri (15 ans).

Dans « Une seconde vie », Gadeha, un garçon de 12 ans, se trouve hospitalisé suite à un accident de la circulation. Sa mère reçoit l’aide d’une famille qui prend en charge les frais de l’hôpital et fournit à sa famille un logement. Mais l’enfant découvre rapidement le secret du changement du niveau de vie de sa famille. Il sera dévasté.

Les principaux rôles du film sont incarnés par des acteurs tunisiens professionnels, tels que Jamel Aroui, Anissa Lotfi, Chema Ben Chaabene et Anas Laabidi.

Le film, « Une seconde vie », est produit par Lumières Films (Chema Ben Chaabene, Anis Lassoued), CTV Production (Abdelaziz Ben Mlouka) et SVP (Omar Ben Ali). Il sera distribué par Hakka Distribution et sortira prochainement dans les salles de cinéma.

« La sélection de notre film en Compétition officielle du CIFF est une reconnaissance internationale pour notre travail et celui de toutes les personnes qui ont contribué à sa création dans les toutes étapes de la production. Nous en sommes très heureux », a déclaré Anis Lassoued. « Cette nouvelle œuvre aborde encore une fois le thème de l’enfance mais sous de nouveaux angles.  Une porte est poussée pour aborder des thèmes nuancés et donner, à travers leur traitement au cinéma, la parole aux enfants », a-t-il précisé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.