La BERD, L’UE, et Attijaribank en soutien aux petites entreprises en Tunisie… 20 MDT à la Compagnie Internationale de Leasing

0
  • Prêt d’un montant de 20 million de dinars tunisiens à la Compagnie Internationale de Leasing
  • Dispositif de partage des risques avec Attijaribank
  • Financement appuyé par l’Union Européenne

La Femme

(Compagnie Internationale de Leasing) – La Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD)– soutenue par l’Union Européenne renforce l’accès au financement des micro, petites et moyennes entreprises tunisiennes (MPMEs).

La BERD fournit à Attijaribank une garantie de partage des risques à hauteur de 50% du prêt attribué à la CIL, une des premières sociétés de leasing en Tunisie et cotée à la Bourse de Tunis.

Dans le cadre du Programme de partage des risques (RSF), Attijaribank accorde un prêt de 20 millions de dinars tunisiens à la CIL pour que cette institution octroie à son tour des crédits à des MPME locales qui comptent parmi ses principaux clients et ont besoin d’un appui financier pour couvrir leur manque de liquidités dû à l’impact de la pandémie du coronavirus.

CIL octroiera une partie de ce financement au profit des MPME gérées par des femmes. Ces entreprises bénéficieront également d’une assistance technique.

Le prêt est appuyé par l’Union Européenne dans le cadre de son initiative pour l’inclusion financière, un programme conçu pour aider les micro, petites et moyennes entreprises dans la partie méridionale et orientale du bassin méditerranéen (région SEMED) à devenir plus compétitives et à se développer. Il propose un financement et un savoir-faire afin de stimuler le développement et de créer des emplois.

Les MPME en Tunisie demeurent mal desservies par le secteur bancaire et financier et ont été affectées par la crise du COVID-19, en particulier, celles qui génèrent la majorité de leurs revenus du tourisme, de l’hôtellerie, des services, des transports et d’autres secteurs fortement touchés.

Les investissements de la Banque visent à soutenir la compétitivité de la Tunisie en ouvrant les marchés et en renforçant la gouvernance, à promouvoir l’inclusion économique des femmes, des jeunes et des personnes vivant dans des régions reculées, à accroître la résilience du secteur financier et à appuyer la transition de la Tunisie vers une économie verte.

Depuis le début de ses opérations en Tunisie en 2012, la BERD a investi près de 1.4 milliard d’euros dans 56 projets à travers le pays, et soutenu plus de 1 400 PME en proposant une assistance technique financée par l’UE.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.