Le tourisme tunisien a besoin de main d’œuvre

0

La Femme (tourisme tunisien) – Une convention de coopération vient d’être signée entre la Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie (FTH), l’Agence nationale pour l’emploi et le travail indépendant (ANETI) et l’Ecole Hôtelière de Monastir d’une part et l’organisation Swisscontact d’autre part, dans l’objectif de mettre en œuvre un programme conjoint de formation accélérée dans le domaine hôtelier, a fait savoir samedi, la FTH.

Cette formation s’adresse aux jeunes désireux de faire carrière dans le tourisme et elle sera conçue en fonction des besoins des unités hôtelières de Monastir et de Mahdia, dont le nombre s’élève à 58 unités. Ces deux gouvernorats ont actuellement besoin de plus 1000 employés dans différentes spécialités.

En vertu de cette convention conclue dans le cadre du programme de coopération tuniso-suisse « Takween », mis en œuvre par Swisscontact sous l’égide du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle, une session de formation accélérée aux métiers de l’hôtellerie sera organisée au cours du mois de mai 2022, à l’Ecole Hôtelière de Monastir.

Des journées portes ouvertes de recrutement se tiendront également, les 11 et 12 mai 2022 à l’Ecole Hôtelière de Monastir, en présence des responsables des unités hôtelières et des demandeurs d’emploi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.