Projet STED-AMT de l’OIT : Restitution des résultats et des recommandations des études sectorielles

0

La Femme (Projet STED-AMT de l’OIT) – Le Projet STED-AMT rassemble ses partenaires institutionnels et sociaux, Sous le haut patronage de Monsieur le Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, pour présenter les résultats des travaux réalisés pour une adéquation de l’offre et la demande d’emploi sur les chaînes de valeur Huile d’olive, Plastique Technique, Dattes et ses dérivés.

Tunis, le 29 Juin 2022: Dans le cadre du Projet STED-AMT « Compétences pour le commerce et la diversification économique : Alignement des compétences sur les stratégies de développement sectoriel en Algérie, au Maroc et en Tunisie », financé par l’Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA) et mis en œuvre par le Bureau de l’Organisation internationale du Travail (OIT) pour l’Algérie, la Libye, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie, un atelier de restitution des résultats et des recommandations des études sectorielles a été organisé, mercredi 29 juin 2022 à Tunis, en présence du bailleur de fonds et de l’ensemble des parties prenantes du Projet et mandants de l’OIT ainsi que des professionnels et industriels des trois chaines de valeur ciblées en Tunisie par le Projet.

La cérémonie d’ouverture a été réhaussée par l’honorable présence de Monsieur Nasreddine NSIBI, Ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle et Porte-Parole du Gouvernement, de Madame Rania BIKHAZI, Directrice du Bureau de l’OIT à Alger pour l’Algérie, la Libye, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie, de Monsieur Hanvit KIM, Directeur Pays Adjoint de la KOICA en Tunisie, de Monsieur Samir CHEFFI, Secrétaire-Général Adjoint de l’Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT) et de Monsieur Chiheb SLAMA, Représentant du Président de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA).

Le projet STED-AMT consiste en l’élaboration de stratégies de compétences efficaces dans certains secteurs économiques priorisant la diversification économique et/ou les secteurs d’exportation, ainsi que le développement des capacités des parties prenantes à combler les lacunes en matière de compétences et à concevoir et mettre en œuvre des stratégies d’anticipation dans ce contexte.

Pour le cas de la Tunisie, deux ateliers ont été organisés durant les mois de mars et de juin, pour faire un diagnostic et définir des recommandations, et ce avec la participation de l’ensemble des partenaires du projet. Les deux ateliers ont permis, à travers une approche participative, la réalisation d’un échange entre les différents acteurs et partenaires du projet, ce qui a permis d’aboutir à une analyse SWOT détaillée et consensuelle, en lien avec les objectifs du projet, ainsi qu’une vision prospective des trois chaînes de valeur sélectionnées (huile d’olives, dattes et plastique technique). Des lacunes en termes de compétences et de professions à développer ont également pu être identifiées et des recommandations ont été esquissées au cours de ces ateliers. Par la suite, les perspectives de quantité des compétences requises dans tous les maillons des trois chaînes de valeur ciblées ont été discutées, afin d’identifier les contraintes systémiques à l’offre de compétences et au développement des compétences, et le déséquilibre entre les deux, pour aboutir à l’élaboration de propositions et de recommandations pour répondre aux futurs besoins en compétences pour ces trois chaînes de valeur. Ces recommandations se rapportent à la stratégie de développement et compétences à moyen et long terme et s’articulent autour des axes suivants :

  • Mise en place de dispositifs national et sectoriel d’anticipation des compétences
  • Atténuation des déficits de compétences dans les principales professions retenues
  • Renforcement de la collaboration entre les parties prenantes des 3 filières
  • Appui de la structuration et la formalisation des acteurs des 3 filières
  • Appui à la croissance et la création des emplois décents

La troisième phase du Projet STED-AMT consiste en l’élaboration d’un plan d’action consensuel et réalisable pour chaque recommandation et initiative identifiée en étroite collaboration avec toutes les parties prenantes. Ces recommandations seront par la suite déployées et mises en œuvre avec l’appui des partenaires du Projet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.