Nizar Ben Néji annonce de nouveaux services en ligne et affirme que la signature électronique est désormais reconnue

0

La Femme (services en ligne) – Le ministre des Technologies de la Communication, Nizar Ben Néji, a révélé hier soir, mercredi 11 août, que 17 mille demandes de mobile ID ont été réceptionnées jusque-là, dont 2500 identités validées et activées avec laquelle les citoyens ont pu retirer des extraits de naissance en ligne.

Intervenu hier, mercredi 11 août 2022, au JT d’el-Wataniya, Ben Néji a indiqué que son département travaille sur l’échange des documents entre administrations dit « interopérabilité », pour réduire la paperasse et simplifier les procédures administratives.

Un portail des services en ligne a été mis en place pour les administrations qui ne sont pas prêtes. La période expérimentale a commencé le 03 août par l’extrait de naissance étant le document le plus demandé par l’administration, d’autres documents suivront, selon une démarche progressive, a-t-il fait savoir.

Il a, encore, révélé qu’un arrêté conjoint entre les ministères de l’Intérieur, de la Justice et des Technologies de la Communication est paru, portant approbation de l’extrait de naissance, sous sa nouvelle forme, comme document officiel accepté par l’administration.

Le ministre a expliqué que le Mobile ID permet à l’administration de reconnaitre, d’une manière sûre, le demandeur du service. Il instaure la signature électronique, en remplacement de la signature légalisée, unifie l’accès aux portails des services en ligne, et permet de délivrer des documents numériques en ligne.

Nizar Ben Néji a tenu à préciser que les documents en question ne seront pas retirés exclusivement à distance, il s’agit d’un complément des prestations classiques rendues par l’administration, ce qui permet de réduire les files d’attente et les déplacements.

S’agissant de l’accès des régions intérieures à de tels services, il a affirmé que son ministère œuvre avec d’autres parties prenantes à couvrir les zones blanches, à améliorer la couverture par Internet et à lutter contre l’analphabétisme numérique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.