La demande de libération de la maire de Tabarka rejetée

0

La Femme (maire de Tabarka rejetée) – Le juge d’instruction au 3ème Bureau de la Cour de 1ère instance de Jendouba a rejeté la demande de libération de la maire de Tabarka, Amel Aloui, pour vice de fond.

Rappelons que le juge d’instruction près du Tribunal de première instance de Jendouba a émis, mardi, un mandat de dépôt à l’encontre de la maire de Tabarka pour suspicion de corruption.

La section de la Ligue tunisienne pour la défense des droits de l’homme a chargé un avocat pour défendre la maire de Tabarka. Le président de la Ligue tunisienne pour la défense des droits de l’homme a fait savoir, dans une déclaration à la TAP, qu’une visite a été effectuée par un médecin à la prison de Sers avant la demande de sa libération immédiate.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.