La Tunisie premier exportateur mondial d’huile bio : Un positionnement à consolider

0

La Femme (exportateur mondial d’huile bio) – Une journée d’échange et de réflexion sur le marché local de l’agriculture biologique a été organisé le jeudi 9 février 2023 à la ferme thérapeutique Gaia de Sidi Thabet.

Cette initiative a été organisé par l’Union Nationale des Opérateurs de la filière BIO (www.unobio.tn) a en partenariat avec l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement (AICS) – Programme ADAPT, financée par l’Union Européenne et avec le soutien du Club ATUGE Durable de l’Association des Tunisiens des Grandes Écoles et du Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD).

Cette rencontre traduit la volonté des parties, face aux défis climatiques et sanitaires actuels, de mettre en œuvre des actions visant à soutenir l’agriculture biologique et les pratiques agricoles soucieuses de la santé humaine et du respect de l’équilibre naturel, à améliorer les systèmes de production avec une prise de conscience écologique et à promouvoir une consommation alimentaire plus responsable.

En effet, les modèles de production actuels avec des pratiques culturales intensives, ont permis de nourrir une population mondiale en forte croissance durant les dernières décennies, au détriment des ressources naturelles. Ces limites ont montré l’urgence d’une transition vers des systèmes agro-écologiques plus résilients.

En dehors de nos frontières, le consommateur s’oriente de plus en plus vers une consommation responsable. Ainsi, les produits issus de l’agriculture biologique sont de plus en plus demandés. Entre 2000 et 2018, à l’échelle mondiale, le nombre de fermes bio a été multiplié par 11,2 et la surface cultivée en bio par 4,6. En 2019, la valeur du marché du bio dépasse les 110 milliards de dollars.

Dans ce paysage international, la Tunisie se positionne en tant que premier exportateur mondial d’huile bio. Un positionnement à consolider surtout que notre pays est aussi le premier pays en Afrique en termes de superficies dédiées à l’agriculture biologique avec 325 817 ha.

Sur le marché tunisien, les produits «bio» sont également en plein essor: la distribution des produits issus de l’agriculture biologique a certes été discrète mais croissante. Les professionnels du secteur considèrent toutefois que ce marché croit à un rythme lent et que la consommation reste faible en-deçà du potentiel existant, notamment en raison du prix élevé et de la faible disponibilité de ces produits. De même, le manque de sensibilisation du consommateur tunisien à l’impact négatif des pesticides sur sa santé et sur l’environnement impacte également l’évolution de la demande.

En somme, on peut dire sans risque de se tromper que l’objectif de cette rencontre a été atteint puisque les experts présents ont proposé des solutions pratique et innovantes pour développer le marché Tunisien des produits biologiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici