Musée du Bardo : inauguration de la salle Carthage restaurée grâce à l’implication du Musée du Louvre, de TOTAL et de l’UBCI

0

Tunisie – Musée du Bardo, le 4 novembre 2015 – c’est devant une assistance particulièrement impliquée et attachée à la valeur culturelle du récent redéploiement et de la restauration du splendide ensemble de statuaires antiques qui vient de retrouver place autour de la mosaïque centrale de la salle Carthage, et ce, dans une muséographie repensée, que Son Excellence Monsieur François Gouyette, Ambassadeur de France en Tunisie, a exprimé, dans une éloquente allocution, que nous reprenons ci-après dans son intégralité, l’importance que la France accorde à sa coopération dans le domaine du patrimoine et de l’archéologie en Tunisie.

- Musée-du-Bardo-inauguration-de-la-salle-Carthage-Musée-du-Louvre-TOTAL-et-l'UBCI-22

La cérémonie d’inauguration de la salle Carthage du Musée du Bardo, qui vient d’être organisée, huit mois après le tragique attentat terroriste du 18 mars 2015, a réuni un nombre important d’invités et de représentants de la presse. Le souvenir de cet attentat, qui a essayé de porter atteinte aux valeurs universelles, était dans tous les esprits.

- Musée-du-Bardo-inauguration-de-la-salle-Carthage-Musée-du-Louvre-TOTAL-et-l'UBCI

Parmi les invités, nous avons relevé la présence de monsieur Nabil Kallala, Directeur de l’Institut National du Patrimoine, Moncef Ben Moussa, Directeur du Musée du Bardo, Madame Françoise Gaultier, Directrice du département des Antiquités grecques, étrusques et romaines du Musée du Louvre, et les représentants des deux entreprises mécènes, en l’occurrence Monsieur Mathieu Langeron, PDG de Total Tunisie qui était accompagné de Wahid Ben Aoun et de Chiraz Hajri, tous deux directeurs et responsables des actions sociétales en Tunisie. La deuxième entreprise mécène n’est autre que l’UBCI, filiale locale du Groupe BNP Paribas qui était représentée pour l’occasion par son PDG, monsieur Patrick Poupon, Abderrazak Zouari (Président du Conseil d’Administration), madame Habiba Hadhri (DGA) et madame Rym Ben Sassi, responsable des actions RSE.

Françoise Gaultier-300Musée du Louvre : “Rendons hommage au PPP”

Notons que le travail de restauration a été effectué par de jeunes Tunisiens formés et encadrés sur place par des experts du Musée du Louvre. L’implication du Musée du Louvre lors de ce partenariat a également permis d’œuvrer au développement de la coopération et au transfert des savoir-faire entre la France et la Tunisie. Madame Françoise Gaultier, Conservateur Général du Musée du Louvre, n’a pas manqué aussi de mettre en avant l’efficience du Partenariat Public-Privé (PPP).

TOTAL Tunisie : “Une démarche sociétale aux dimensions internationales” Mathieu Langeron-Total-Tunisie-Tunisie-Tribune-300

Du côté de Total Tunisie qui s’implique auprès des institutions culturelles pour soutenir leurs projets, notamment ceux destinés aux enfants et aux jeunes, monsieur Matthieu Langeron, a déclaré en substance: que « …La culture est l’un des axes majeurs de notre politique RSE en Tunisie. C’est donc avec une grande fierté que nous sommes aux côtés des Autorités tunisiennes, du Musée du Louvre et de celui du Bardo pour soutenir ce projet original de coopération et d’échanges ».

UBCI : ” le patrimoine est un élément constitutif de l’histoire des peuples et de leur identité …« Il faut être fier d’avoir hérité de tout ce que le passé avait de meilleur et de plus noble”

Patrick Poupon-200Monieur Pareick Poupon a précisé à son tour que l’UBCI, filiale de BNP Paribas, s’est mobilisée pour ce projet afin d’offrir de nouveau la possibilité, aux Tunisiens et à tous les visiteurs du monde entier, d’admirer ces œuvres d’extrême valeur : “…nous sommes donc particulièrement heureux aujourd’hui, de voir que de nombreuses sculptures ont ainsi pu être restaurées par les stagiaires du chantier-école mené conjointement par le Musée du Louvre et le Musée National du Bardo.

Mme Danièle BRAUNSTEIN, Restauratrice Experte en Lapidaire / Directrice du Chantier Ecole, a su par sa passion et son talent, à la fois redonner vie à ce patrimoine mais également former de jeunes Tunisiens à ce si beau métier de restaurateur . J’insiste sur ce point car vous savez, ô combien est importante la création d’emplois et la possibilité d’offrir aux jeunes Tunisiens de nouvelles perspectives d’avenir.

Le patrimoine est un élément constitutif de l’histoire des peuples et de leur identité. Les événements récents ayant marqué tristement la vie Musée du Bardo donnent une signification encore plus particulière à cette citation de Gandhi : « Il faut être fier d’avoir hérité de tout ce que le passé avait de meilleur et de plus noble. Il ne faut pas souiller son patrimoine en multipliant les erreurs passées.

Son Excellence François Gouyette : ” Je me réjouis de voir que cette coopération emblématique entre les musées du Louvre et du Bardo compte être renouvelée et prolongée par une nouvelle convention”

Son Excellence Monsieur François Gouyette-Ambassadeur de France en Tunisie-300Après avoir salué les invités présents, Son Excellence, Monsieur François, Gouyette, Ambassadeur de France en Tunisie, s’est exprimé en ces termes :

“Merci pour votre accueil dans cette salle de Carthage dont la rénovation est aujourd’hui aboutie.

Il y a un peu plus de deux ans, j’ai eu l’honneur d’accompagner le Président de la République, François Hollande dans cette même salle, alors qu’elle connaissait un premier renouveau, au lendemain de la révolution, grâce à cette coopération emblématique entre les musées du Louvre et du Bardo.

Le Président Hollande est venu au Bardo cette année, dans les circonstances que nous savons. De nombreux membres du gouvernement et du parlement français lui ont succédé, ainsi que de nombreux intellectuels, dont l’académie Goncourt la semaine passée.

Cela implique de façon on ne peut plus claire, l’importance que la France accorde à sa coopération dans le domaine du patrimoine et de l’archéologie en Tunisie, au Bardo en particulier.

Cela montre également que depuis le tragique attentat de mars dernier, ce musée fleuron du patrimoine archéologique est également devenu un symbole de résistance de la culture et de la science, un lieu-phare de l’attractivité du pays, face à la barbarie et au repli sur soi que certains voudraient lui imposer en commettant des actes innommables.

Depuis 2010, l’ambassade de France a très concrètement accompagné le chantier entrepris conjointement par le Louvre, le Bardo, et l’Institut National du Patrimoine Tunisien et continuera naturellement à le faire dans les prochains mois à travers son dispositif de bourses d’études, et à travers l’appui à la structuration d’une filière de restauration de la pierre en Tunisie.

Je me réjouis de voir cette coopération sortir ses fruits, et ces vitrines enfin habitées. Ceci une grande satisfaction pour nous tous.

Je me réjouis de voir que le mécénat a permis de mener à bien un chantier si ambitieux, et je remercie les entreprises qui se sont impliquées dans cette aventure avec engagement et passion.

Je me réjouis surtout, d’apprendre que cette coopération entre le Louvre et le Bardo compte être renouvelée et prolongée par une nouvelle convention, qui permettra de lancer un nouveau chantier, et je vous confirme que nous serons à vos côtés pour mener à bien cette aventure.

Je tiens enfin à adresser mes félicitations aux deux chevilles ouvrières de ce projet, Madame Braunstein et Mme Brac, qui ont travaillé sans relâche à cette réalisation, main dans la main avec les équipes dirigées par monsieur Ben Moussa. Je vous remercie.”

- Musee-du-Bardo-inauguration-de-la-salle-Carthage-Musee-du-Louvre-TOTAL-UBCI-003

- Musee-du-Bardo-inauguration-de-la-salle-Carthage-Musee-du-Louvre-TOTAL-UBCI-002

- Musee-du-Bardo-inauguration-de-la-salle-Carthage-Musee-du-Louvre-TOTAL-UBCI-004

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.