L’enseigne TATI s’installe en Tunisie, au pays de Son Créateur…

0

La-Femme (TATI) – L’enseigne française TATI s’installe enfin en Tunisie, sur la terre qui a vu naitre son concepteur. En effet, c’est en grande pompe, et devant une foule des grands jours qu’invités, responsables, employés et représentants de la presse, ont inauguré, au matin du 18 mai 2016, à la Soukra, son tout premier magasin en Tunisie.

L’enseigne Tati a ouvert ainsi, son premier magasin sur l’Avenue de l’UMA à la Soukra, devenu l’artère des principales enseignes étrangères qui s’installent en Tunisie.

- L’enseigne-TATI-s’installe-en-Tunisie-au-pays-de-Son-Créateur-5

Tati, les plus bas prix 

TATI implante donc son store de 2000 m2 pour proposer un shopping alliant simplicité, plaisir et confort d’achat.

Pour ceux qui ne connaissent pas TATI, cette enseigne a été créée par un Tunisien de confession juive, en l’occurrence Jules Ouaki, et dont l’objectif était de mettre à la disposition des consommateurs des produits corrects à des prix très bas. D’où le slogan : « Tati, les plus bas prix ».

Autrefois, pour leurs emplettes et pour rapporter des souvenirs au bled, la destination préférée des Maghrébins en France, était les magasins TATI.

TATI s’installe en Tunisie

- L’enseigne-TATI-s’installe-en-Tunisie-au-pays-de-Son-Créateur

C’est la société Senwan Trading Tunisia faisant partie d’EL Hebri Group For General Trading qui en fait de cette franchise, l’un de ses premiers projets.  Ces promoteurs ont aussi affirmé leur volonté de respecter la législation tunisienne dans tous les domaines, le droit du travail, les procédures d’importation ou toutes les autres obligations qui pèseront sur eux. Ils promettent aussi d’ouvrir d’autres points de vente dans d’autres régions du pays manifestant ainsi leur optimisme quant à l’avenir du pays.

Aujourd’hui TATI compte 150 magasins et plus de 1.800 collaborateurs,

- L’enseigne-TATI-s’installe-en-Tunisie-au-pays-de-Son-Créateur-44

- L’enseigne-TATI-s’installe-en-Tunisie-au-pays-de-Son-Créateur-6

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.