La voix suave de Saâd Lemjarred et ses danses virevoltantes ont affolé le public en transe de Carthage

0
  • Saâd Lemjarred offrit une soirée mémorable au public du 52e festival international de Carthage. Avec son répertoire unique et authentique, Saâd Lamjarred se distingue comme pionnier dans son style musical

La-Femme(Saâd Lemjarred) – la 52ème édition du Festival International de Carthage a vécu, ce samedi 30 juillet 2016, une soirée d’exception au cours de laquelle, des milliers de jeunes et de moins jeunes ont occupé l’entrée du site, plusieurs heures avant l’ouverture des portes prévue à 20h00.

L’évènement, la soirée de Saâd Lemjarred, programmée lors de la 52ème édition de ce festival prestigieux qui a vu défiler sur sa scène les plus grands artistes de ce monde. A 22h00 le public ne pouvait plus retenir son enthousiasme et sa joie de rencontrer celui qui a introduit à la chanson marocaine un style novateur fusionnant avec plusieurs tendances modernes.

Accompagnée d’un orchestre dont les membres sont pour le moins atypiques de par leur costume et leur attitude singulière, Saâd Lemjarred, en tenue plutôt sportive a été introduit par un Dj qui a enflammé le public déjà euphorique. Et ce fut une explosion de cris de jubilation qui sont montés jusqu’au firmament quand Lemjarred a fait irruption sur la scène antique de Carthage dans une enveloppe de lumière éclatante.

Sous un tonnerre de sifflement et de cris l’artiste a enchainé les chansons   en interprétant plusieurs de ses titres phares dont « Mal Habibi », « Chemaa », « Baida mon amour », « Salina », « Ana Machi Sahel », « Ya limmima » et tant d’autres encore. Mais quand il a interprété la fameuse chanson qui lui a valu le prix de la meilleure chanson de l’année 2015 au DEAR GUEST AWARDS en Egypte, c’est plus de huit mille spectateurs qui se sont levés comme un seul homme pour chanter avec lui comme une chorale experte.

- Saâd-Lemjarred-fit-vibrer-un-public-acquis- lors-d’une-soirée-d’exception-marquée-par-l’engouement-et-l’enthousiasme-tt

Les échos des voix ont résonné avec les enceintes géantes de la scène dans le ciel étoilé de Carthage donnant le vertige à plus d’un. Et à l’artiste d’enchaîner les tubes en chantant quelques chansons de célèbres artistes dont Cheb Mami. Et c’est dans une atmosphère de danse frénétique que les instrumentistes ont cédé la place à la Troupe de Jalel Chaouch qui a émerveillé le public par « NamdahLaktab » suivie de « Sidi Mansour ». La voix suave de Lemjarred et ses danses virevoltantes ont affolé le public en transe. Tout au long de cette soirée plutôt jeune, l’artiste était accompagné de deux danseuses et de deux danseurs qui ont accentué la dimension spectaculaire de la soirée et donné du volume à la scène.

Avec son répertoire unique et authentique, Saâd Lamjarred se distingue comme pionnier dans son style musical et ne cesse d’impressionner son public à chacune de ses apparitions tout en marquant les esprits avec des prestations scéniques très divertissantes comme il l’a si bien fait ce soir à Carthage.

- Saâd-Lemjarred-fit-vibrer-un-public-acquis- lors-d’une-soirée-d’exception-marquée-par-l’engouement-et-l’enthousiasme-0000

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.