Libye : 105 jeunes Tunisiennes enrôlées de gré et de force dans l’organisation terroriste de Daech

0

Tunisie-Tribune (105 jeunes Tunisiennes enrôlées chez Daech) – selon une source sécuritaire chargée du dossier libyen, citée par le journal Assarih, le nombre de femmes d’origine tunisienne actives dans l’organisation terroriste  Daech s’élève actuellement à 105 combattantes.

D’après la même source, ces femmes daechiennes sont généralement âgées de 19 à 38 ans. Certaines auraient décidé de rejoindre l’organisation terroriste pour rejoindre leurs maris qui y sont membres alors que d’autres ont été forcées. Parmi les femmes tunisiennes à Daech, on trouve d’anciennes ouvrières d’usine, des esthéticiennes, des commerçantes, des infirmières et même une jeune femme médecin.

Cette dernière aurait été recrutée par force par l’organisation terroriste pour qu’elle soit chargée de soigner les combattants blessés lors des raids et des combats. La jeune médecin, répondant au nom de Hanen, aurait été arrêtée par l’armée libyenne alors qu’elle était en train de sauver l’un des terroristes de Daech dans un hôpital à Benghazi.

D’après la même source, 31 femmes tunisiennes auraient été abattues dans des raids aériens menés contre des campements de Daech notamment à Sabratha et à Sorman.

Le même journal ajoute que d’après la liste de femmes tunisiennes combattantes à Daech, dont il dispose, 20 Tunisiennes sont actuellement mises en garde à vue dans les prisons libyennes. Parmi les terroristes tunisiennes arrêtées en Libye, on cite, Rahma Chikhaoui, Ghofrane Chikhaoui, Asma Kardous, l’épouse du dangereux terroriste Mokhtar Belaouar, ainsi que l’épouse du responsable de l’attaque de Ben Guerdane, le dangereux terroriste Mofteh Manita.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.