Ennahdha attachée au principe de l’incrimination, sans réserve, de la violence faite aux femmes

0

La-Femme (violence faite aux femmes) – le président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi a déclaré, vendredi à la TAP, en marge de la séance plénière de l’assemblée des représentants du peuple consacrée à l’examen projet de loi n°60-2016 relatif aux violences faites aux femmes, que son parti s’engage à respecter le consensus auquel est parvenue la commission des droits, des libertés et des relations extérieures au sujet de ce projet de loi.

Il a ajouté que les points de ce consensus concernent, notamment, l’incrimination, sans réserve, de la violence faite aux femmes, affirmant que l’abandon des poursuites de la part de la victime, qu’elle soit homme ou femme, ne doit pas constituer un moyen pour encourager l’impunité, outre le rejet de l’abandon des sanctions contre le violeur lorsque la victime est mineure.

Toutes ces dispositions, a-t-il dit, sont en harmonie avec les préceptes de la religion islamique qui respecte et honore la femme.

La défense de la famille ne doit en aucun cas constituer un prétexte pour échapper aux sanctions, a-t-il encore déclaré.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.