Ford affiche son progrès environnemental dans le domaine des affaires

0
  • Afin de compléter son 18ème rapport annuel sur la durabilité, Ford Motor Company vient de produire un film retraçant son parcours dans le domaine du développement durable réalisé au cours des deux dernières décennies.
  • Le rapport met l’accent sur les progrès de l’entreprise en matière de développement durable, de changement climatique, mais également sur l’éthique en matière de pratiques commerciales au niveau de la chaine d’approvisionnement
  • Dans le cadre de ses efforts continus en matière de conservation de l’eau, Ford est le premier constructeur d’automobile à se joindre à l’initiative « Improve Water Security» de la Business Alliance for Water and Climate, une coalition spécialisée dans l’analyse des risques et la mise en œuvre de solutions aux problèmes d’approvisionnement en ‘eau dans le monde.
  • En matière de conservation de l’eau, Ford est le 1er constructeur automobile à avoir rejoint l’initiative « Improve Water Security» de la «Business Alliance For Water and Climate». Cette dernière est une coalition spécialisée dans l’analyse des risques et la mise en œuvre de solutions liées aux problèmes d’approvisionnement en eau dans le monde.

La-Femme (Ford) –  Ford Motor Company vient de publier son 18ème rapport annuel sur la durabilité. Celui-ci comprend un court métrage détaillant l’ensemble des progrès environnementaux de Ford à travers le monde, ainsi que son engagement à poursuivre des actions de durabilité s’inscrivant dans l’avenir.

Depuis l’an 2000, Ford publie annuellement son rapport sur la durabilité. Un tel document permet de rendre compte de l’approche globale utilisée par Ford pour gérer les différents problèmes liés au changement climatique, à la qualité et à la conservation de l’air, ainsi qu’à l’identification des opportunités pouvant potentiellement produire des impacts importants sur toute l’entreprise, qu’il s’agisse de gestion de l’eau, d’éducation ou de formation des fournisseurs.

«Nous savons que le changement climatique est réel et constitue une sérieuse menace, et nous continuerons à travailler avec les dirigeants du monde entier pour soutenir les objectifs ambitieux de réduction des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle mondiale» a déclaré le Président exécutif, Bill Ford. « En même temps, nous avons accompli des progrès réels en matière d’environnement surtout que nous nous apprêtons à entrer dans un monde de véhicules intelligents et d’environnements intelligents, notamment avec l’auto-partage, le transport multimodal, et les navettes dynamiques»

Ford a collaboré avec plusieurs organisations importantes au fil des ans dans le but d’accroître la transparence de l’entreprise et la portée de ces initiatives environnementales. L’engagement récent pris en juin par Ford de se joindre à la «Business Alliance for Water and Climate» et son initiative pour « Improve Water Security» est en soi un bon exemple. Et pour cause, Ford est le premier constructeur automobile au monde à avoir rejoint cette initiative.

Le Business Alliance for Water and Climate est un partenariat entre le CEO Water Mandate du Pacte mondial des Nations Unies, le CDP (Carbon Disclosure Project), SUEZ et le Conseil mondial des entreprises pour le développement durable. Cette coalition a mis en place tout un programme d’actions permettant aux entreprises de démontrer leur engagement à gérer les ressources en eau de manière responsable.

«Chaque jour, nous nous efforçons de faire ce qui est juste pour nos clients, pour nos communautés et pour la planète,” précise Kim Pittel, Vice-président du Groupe pour le développement durable, l’environnement et la sécurité. “Grâce à notre approche intégrée sur la durabilité, nous incorporons les meilleures pratiques du développement durable dans toute notre entreprise ainsi qu’au niveau de notre chaîne d’approvisionnement afin d’améliorer la qualité de vie des gens».

Les points forts du rapport sur la durabilité

Le Rapport sur la durabilité de Ford de 2016-17 souligne les points de référence environnementaux clés et le travail en cours du constructeur d’automobile dans le but de traiter les problèmes liés au changement climatique, y compris :

La gestion de l’eau

Considérant l’accès à l’eau comme étant un droit humain, Ford a pris la décision de se joindre à l’initiative “Improve Water Security” de la «Business Alliance for Water and Climate». Celle-ci permettra à l’entreprise d’analyser les risques liés à l’eau, de mettre en œuvre des stratégies de réponse concertées et de réduire l’impact de la disponibilité et de la qualité de l’eau sur les opérations directes et ce, tout au long de la chaine de valeur. Ford a réduit sa consommation en eau à hauteur de 61%depuis l’an 2000, avec comme objectif : Réussir à utiliser zéro litre d’eau potable au niveau de sa chaine de production. De même, les fournisseurs de Ford qui participent au programme de partenariat volontaire pour un environnement plus propre (PACE) sont en bonne voie pour économiser environ 2 000 000 m3 d’eau au cours des cinq prochaines années – soit assez pour remplir environ 837 piscines de taille olympique, selon les données recueillies en 2016.

Matériaux durables

Ford continue d’étoffer ses recherches sur les matériaux durables, et ce grâce à une collaboration avec Jose Cuervo qui étudie l’utilisation des plantes d’agave dans le développement d’une matière bioplastique durable pouvant être incorporée dans les véhicules, donnant ainsi au sous-produit de la fibre d’agave une seconde utilité. Pas moins de 300 pièces de véhicules proviennent de sources renouvelables telles que le soja, le coton, le bois, le lin, le jute et le caoutchouc naturel.

La fabrication durable

Dans le cadre de l’engagement permanent de Ford à réduire les déchets dans ses usines de fabrication, le constructeur automobile a pu étendre l’application de son système de recyclage de l’aluminium en boucle fermée dans pas moins de trois usines différentes. Actuellement utilisé dans les usines de fabrication de Dearborn et de Buffalo ainsi que dans l’usine de camions du Kentucky, ce procédé de Ford recycle près de 9 000 tonnes d’alliage d’aluminium en un mois soit assez pour produire les carrosseries de plus de 37 000 camions de F-Series par mois.

Chaîne d’approvisionnement durable

Outre la réduction de sa propre empreinte environnementale, Ford a également réussi à diminuer l’impact environnemental au niveau de sa chaîne d’approvisionnement et ce, dans le cadre du Partenariat pour un environnement plus propre (PACE). Ce programme est adopté, actuellement, par plus de 40 fournisseurs dans 40 pays, contre à peine 25 fournisseurs en 2015. Le Partenariat pour un environnement plus propre, qui concernait initialement l’approvisionnement en eau et la conservation de l’énergie a actuellement pris de l’ampleur. Il propose, en effet, les meilleures pratiques pour la réduction des déchets et des émissions de gaz et de dioxyde de carbone. Ainsi, les émissions en carbone pourraient être rapportées à moins de 500.000 tonnes métriques au niveau mondial au cours des cinq prochaines années.

Réduction des déchets

Ford a élargi son programme «Zéro déchet en décharge» au niveau de 82 de ses installations dans le monde – 49 installations de fabrication et 33 installations non-industrielles où absolument aucun déchet n’est mis en décharge. Ces installations devenues propres regroupent notamment l’historique «Ford Rouge Center», le plus grand complexe de l’entreprise ainsi que le Siège mondial nord-américain – détournant, ainsi, plus de 110 tonnes de déchets.

Le rapport détaille également les progrès réalisés d’une année à l’autre et les objectifs de l’entreprise dans les domaines de l’amélioration de la sécurité et de l’économie de carburant, de réduction du dioxyde de carbone de fabrication, de stratégie d’électrification mondiale de l’entreprise, ainsi que plusieurs autres points.

Une entreprise responsable

Pour la huitième année consécutive, Ford figure parmi les entreprises les plus éthiques au monde listées par l’Institut Ethisphere. Il convient de préciser que Ford est le seul constructeur automobile au monde à figurer sur une telle liste.

«Ford est fière des réussites accomplies en termes de développement durable au cours des deux dernières décennies. Et ce n’est pas encore fini ! Il reste encore beaucoup à faire !

«Nous avons beaucoup progressé et il nous reste encore un long chemin à parcourir», confie Bill Ford dans le film. ” Nous estimons avoir l’obligation de laisser ce monde mieux que nous l’avons trouvé».

Evaluation regionale : Moyen orient et Afrique

Être un membre actif et responsable des communautés dans lesquelles nous opérons est une valeur fondamentale chez Ford.

Nous le démontrons en aidant à atténuer les problèmes sociétaux, économiques et environnementaux communs et en jouant notre rôle dans la création d’un monde meilleur.

À titre d’exemple, les effets des problèmes mondiaux comme le changement climatique peuvent se manifester sous différentes formes et à divers degrés dans différents endroits de la planète. Parallèlement, la technologie accélère le rythme des changements dans de nombreux secteurs de l’activité humaine, entrainant, ainsi, des changements fondamentaux dans les tendances de consommation sur nos marchés. De ce fait, nos stratégies d’entreprise fournissent un cadre pour les programmes régionaux, qui reflètent cette évolution rapide et en même temps répondent aux circonstances et besoins locaux.

Ce document vise à donner une idée sur les problèmes de durabilité tangibles, ayant un impact sur nos unités opérationnelles régionales et décrit certaines initiatives et programmes clés qui soutiennent nos stratégies d’entreprise.

Moyen Orient et Afrique

Cette section offre une perspective régionale et un aperçu des initiatives visant à mettre en œuvre la stratégie de durabilité de l’entreprise dans chaque unité régionale commerciale.

«Ford continue à avancer, toujours plus loin, dans la région grâce à la croissance de l’entreprise,  la construction d’une famille de véhicules qui offre la qualité, l’efficacité énergétique, la sécurité, le concept intelligent et la valeur, ainsi que l’innovation pour résoudre les défis de mobilité auxquels sont confrontées les villes et les communautés. Nous sommes fiers de faire partie intégrante de nos communautés. Ces liens forts sont indispensables à l’équation de l’entreprise et à notre façon de faire des affaires sur les marchés où nous servons nos clients:

Grâce à l’éducation, la sécurité et des programmes impactant tels la “Henry Ford Entrepreneurship Academy”, “Warriors in Pink”, “Driving Skills for Life” et “Conservation and Environmental Grants”, notre intention est d’apporter, à long terme, des solutions durables qui améliorent les vies, contribuent à créer un monde meilleur et démontrent une véritable citoyenneté d’entreprise ».

Jacques Brent

Président Ford Moyen Orient & Afrique

En bref

  • 4 sous-régions principales: Moyen Orient, Afrique du Nord, Afrique Subsaharienne et Afrique du Sud
  • 3 000 employés
  • 2 usines de fabrication en Afrique du Sud

Veuillez consultez le rapport annuel 2016 de Ford pour plus d’informations sur notre région et les unités d’affaires, y compris les indicateurs financiers clés pour le Moyen-Orient et l’Afrique : http://shareholder.ford.com/ar-2016

Stratégie et gouvernance

Relever les défis de la mobilité et de la communauté en Afrique

Ford Project Better World

Depuis 2015, grâce à notre « Ford Project Better World », nous avons noué plusieurs partenariats pour répondre à une série de défis communautaires relatifs à la mobilité. Parmi nos partenaires figurent « Riders for Health », un organisme international de transport médical à but non lucratif, et « World Vision », un organisme international de bienfaisance pour les enfants.

En Afrique du Sud, nous travaillons avec World Vision afin d’améliorer l’accès à des soins de qualité dans le Cap Oriental. Il existe un besoin urgent pour les soins de santé et l’éducation de base dans cette partie du monde, particulièrement dans les zones rurales défavorisées et éloignées. Nous avons fait don de deux camions pick-up Ford Ranger qui ont été spécialement modifiés en cliniques mobiles pour soutenir l’éducation à la santé, l’accès aux médicaments et la nutrition des enfants.

Au Nigeria, Riders For Health ont placé deux véhicules d’intervention flexibles (FRV), mais également des Ford Ranger, dans des communautés autour d’Abuja à la fin de 2016.

Les Défis de mobilité “Innovate Mobility Challenge Series” – Maroc

Le partage de taxis existe depuis longtemps au Maroc et dans de nombreux pays du Moyen Orient et de l’Afrique du Nord. A Rabat et à Casablanca, les taxis s’arrêtent souvent pour récupérer des passagers supplémentaires et ne reprennent souvent leur chemin que lorsque le taxi est plein – même s’il y a des passagers qui attendent dans le siège arrière.

Ford a lancé le défi de mobilité « Code4TaxiCabs » en 2016, appelant les développeurs d’applications du monde entier à améliorer la culture du partage des taxis au Maroc en créant des solutions qui visent à rendre les trajets partagés plus rapides et plus sûrs mais aussi plus efficaces en terme de temps, pour les chauffeurs de taxis et leurs passagers. Le défi de mobilité comprenait également une catégorie spéciale pour une fonctionnalité pouvant améliorer la sécurité des passagères en leur offrant un moyen de partager leurs trajets avec d’autres femmes.

L’enquête menée après l’application du programme a permis de constater que 92% des répondants reconnaissent l’utilité du programme pour répondre aux préoccupations de mobilité spécifiques au marché.

Le défi de mobilité Code4TaxiCabs fait partie de Ford IMCS “Innovate Mobility Challenge Series”. Cette série a débuté en 2014, dans 10 villes à travers le monde, et a continué en 2015 et en 2017.

Ethique, confiance et transparence

En Afrique du Sud, Ford s’est vu décerne plusieurs prix de mérite dont :  le prix de mérite du Meilleur Exportateur de l’année « Best Exporter OEM », il s’agit d’un prix de mérite environnemental que le Groupe remporte pour la 4eme année consécutive. Ford   a, également, été nommé gagnant du prix de mérite du “Industrial Development Corporation Job Creation”.

Clients et Produits

Encourager une conduite plus sûre

En parallèle de notre travail sur le développement de dispositifs de sécurité routière, grâce aux technologies embarquées dans les véhicules – y compris l’assistance à la conduite et les fonctionnalités semi-autonomes telles que les limiteurs de vitesse et les systèmes de maintien dans la voie et de surveillance des angles morts – nous encourageons à une conduite plus sûre grâce à notre programme mondial (DSFL) “Driving Skills for Life”.

Depuis le lancement du programme DSFL aux États Unis en 2003, nous l’avons progressivement déployé à travers le monde. En 2016, le programme DSFL a été lancé dans plusieurs pays du Moyen Orient et d’Afrique, y compris le Zimbabwe, le Nigeria, l’Angola, le Kenya et l’Ouganda. Au Moyen Orient, le programme a été lancé pour la première fois aux Émirats Arabes Unis et en Arabie Saoudite en 2013.

Le programme DSFL est un programme de formation enrichi d’outils et des techniques parmi les plus récents et les plus innovants pour apporter aux conducteurs une nouvelle expérience de conduite et ce, pour les sensibiliser aux différents risques routiers.

Le programme d’études comprend plusieurs ateliers : un atelier technique pour la connaissance du véhicule, un atelier pour la gestion de l’espace et de la vitesse, un atelier maitrise du véhicule et un atelier de distraction (dangers des smartphones au volant et simulateur d’ivresse, etc.).

Bien plus, le programme comprend une section relative à l’Eco-conduite, pour initier les stagiaires a une conduite respectueuse de l’environnement tout en réduisant la consommation de carburant et ainsi minimiser l’impact sur l’environnement. En 2017, Ford a également introduit dans le programme une formation pour la conduite de nuit en Arabie Saoudite.

Opérations

Nos usines de fabrication reconnues de classe mondiale sont non seulement au cœur de la production d’excellents véhicules pour nos clients, mais elles sont également vouées profondément aux objectifs de développement durable de Ford pour l’élimination des déchets, l’augmentation de l’efficacité énergétique et la gestion durable de l’eau. C’est dans ce sens que nous continuons à intégrer le système de production Ford dans toutes nos activités, car il fournit la plateforme pour la productivité, la sécurité, la qualité et la durabilité.

Nous développons sans cesse des projets spécifiques pour nos installations afin de générer plus d’économie en termes d’énergie, de consommation en eau et en réduction de déchets, favorisant ainsi la protection de l’environnement. Ceux-ci incluent l’augmentation de l’efficacité de l’éclairage et du contrôle de la température, la conservation de l’eau, les processus de recyclage de papier et le maintien d’une réserve naturelle de la faune dans l’enceinte de notre usine de Silverton en Afrique du Sud.

Les gens et les communautés

“Best Employer Brand” sur LinkedIn

Suite au succès de l’année précédente lorsque Ford a été nommé sur LinkedIn comme étant un des 50 employeurs les plus demandés au Moyen Orient et en Afrique du Sud, nous avons remporté le premier prix dans la catégorie des “Entreprises en expansion” et le prix de “Best Employer Brand” sur LinkedIn.

Pour gagner le prix, il a été pris en considération la présence de la marque employeur sur les pages carrières de LindedIn en comparaison avec 800 autres entreprises, ainsi que l’engagement avec le contenu affiché sur la page. Il y a moins de 24 mois, Ford Moyen Orient et Afrique n’avait aucune présence sur LinkedIn.

Ce prix reconnait donc les efforts déployés pour développer notre marque et interagir avec les potentielles recrues dans le cadre de notre engagement à bâtir un capital humain qualifié, motivé et culturellement diversifié.

Développement des employés – Le programme Leading by Teaching, Dubai

Un tout nouveau programme d’apprentissage et de développement a vu le jour à Dubai « Leading by Teaching ». Il représente l’une des nombreuses nouvelles initiatives en matière de Ressources Humaines au profit de notre capital humain dans la région.

«Leading by Teaching» a été conçu pour améliorer le développement professionnel des employés grâce à un modèle d’apprentissage mixte et en exploitant les vastes connaissances et expériences qui existent dans toute l’organisation.

La première séance a réuni plus de 100 employés et a été organisée par Anton Van der Walt, le Directeur des Ressources Humaines de Ford Moyen Orient et Afrique, qui a partagé son parcours professionnel chez Ford et a transmis les aspects humains du leadership et de l’auto-développement.

Programme de subventions pour la conservation et l’environnement

Le programme “Ford Conservation and Environmental Grants” est devenu une des plus importantes initiatives d’entreprise dans la région du Moyen Orient et de l’Afrique du Nord, créée pour encourager, soutenir et récompenser les actions des individus, des groupes et des organisations à but non-lucratif qui interviennent dans les domaines du Développement Durable.

Depuis le début du programme il y a 16 ans, des subventions totalisant 1,63 millions de dollars ont permis de soutenir plus de 200 projets. En 2016, le prix a récompensé des initiatives dans les domaines de l’éducation environnementale, l’environnement naturel et l’ingénierie de la conservation.

  • Le projet des mangroves vertes – Qatar

Des excursions hebdomadaires gratuites en kayak permettent aux individus et aux écoliers de voir, de près, les précieux mangroves sur Purple Island (l’Ile violette) et par la même de les sensibiliser et leur faire comprendre le rôle vital que joue ces arbres dans l’écosystème. Le but ultime est de préserver l’habitat fragile de la mangrove dans la région de Al Khor.

  • Travailler pour augmenter la population des abeilles – Maroc

Ce projet est axé sur le développement et la gestion des ruches traditionnelles en utilisant des méthodes organiques novatrices qui peuvent mettre un terme à la diminution du nombre d’abeilles et augmenter la population.

  • L’approfondissement des connaissances scientifiques – Liban

Des ateliers de formation pour le développement d’un programme visant à établir une base de données pour les cartes vertes afin d’aider les scientifiques à évaluer et surveiller les sites environnementaux importants dans l’ensemble du pays.

Warriors in Pink

Le programme de Ford « Warriors in Pink » est devenu un système de soutien actif pour les personnes touchées par le cancer du sein dans le Moyen Orient et l’Afrique du Nord depuis 2012. L’édition 2016 de la campagne était un événement passionnant qui a été organisé à Sports City (Dubai) où Cinq survivantes du cancer du sein des Émirats Arabes Unis – “Models of Courage” ont présenté la nouvelle collection de vêtements et d’accessoires de Warriors in Pink et ont partagé leur puissant message d’espoir.

Depuis 2015, Ford Moyen Orient s’est associé avec l’hopital Zulekha, offrant des mammographies et des consultations gratuites pendant le mois d’octobre afin d’encourager les femmes ainsi que les hommes à se faire tester.

L’Académie d’entrepreneuriat Henry Ford

L’Académie d’entrepreneuriat Henry Ford (HFEA) est un engagement à long terme à l’échelle régionale, qui vise à promouvoir l’esprit d’entreprise à travers des ateliers et des échanges, et ce,en collaboration avec des parties prenantes dans la région. A terme, l’Académie deviendra un centre qui permettra de mettre en réseau et de connecter les anciens apprentis et le milieu des affaires.

L’Académie d’entrepreneuriat Henry Ford, en coopération avec l’institution philanthropique de Ford Motor Company et la Virginia Commonwealth University (VCU) aidera les futurs chefs d’entreprises à réfléchir et agir comme des entrepreneurs. Le premier programme de L’Académie d’entrepreneuriat Henry Ford a été lancé au Maroc en décembre 2015. Depuis lors, plus de 130 entrepreneurs au Maroc ont été formés.

En 2017, Ford a accueilli le premier atelier exclusivement pour femmes en Arabie Saoudite, formant 50 femmes d’affaires potentielles, en partenariat avec l’Université Effat, une des plus importantes institutions féminines à Djeddah.

Étude de cas

Centre de ressources et d’engagement Ford, Afrique du Sud.

Le nouveau Centre de ressources et d’engagement Ford en Afrique du Sud fait partie d’un investissement sur cinq ans de 4 millions de dollars dans tout le continent africain visant à soutenir la croissance de l’entreprise et son engagement à améliorer la vie des gens. Le Centre fournira des formations et aidera environ 200 personnes en Afrique du Sud à trouver un emploi ou à créer leur propre petite entreprise – grâce au développement des compétences, aux programmes de formation, aux subventions et aux bourses d’études. En collaboration avec l’association à but non-lucratif « Future Families », le centre offrira également des services aux familles et aux orphelins, touchés par le VIH et le sida.

Cela marque la première expansion internationale du projet couronné de succès du « Ford Fund » lancé à Detroit, pour rassembler des services communautaires à but non-lucratif dans un environnement collaboratif.

“Le Ford Fund maintient fièrement sa tradition de renforcer les communautés où vivent nos employés, concessionnaires, fournisseurs et clients.  Au fur et à mesure que notre entreprise se développe dans le continent africain, nous apportons nos programmes d’investissement communautaire innovants dans de nouvelles régions afin de créer un monde meilleur.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.