Soutien à Chawki Tabib suite au saccage de sa voiture

0

La-Femme (Chawki Tabib) – L’Alliance civile contre la corruption a exprimé, mercredi 13 décembre 2017, son soutien au président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC), Chawki Tabib, qui “fait l’objet d’un harcèlement continu allant jusqu’à saccager sa voiture garée devant son domicile“.

Dans une déclaration publiée mercredi 12 décembre 2017, l’Alliance indique qu’elle s’est réunie mardi soir “en urgence” pour discuter du “harcèlement continu” dont fait l’objet le président de l’INLUCC “allant jusqu’à saccager sa voiture garée devant son domicile“.

Certains bras de la corruption ont approuvé cette agression le menaçant de (représailles)”, s’indigne l’Alliance, exprimant son soutien à Chawki Tabib et sa “vive condamnation de ce qui lui arrive“.

Dans le texte de la déclaration, l’Alliance salue “les efforts déployés par l’INLUCC et appelle son président et tous les agents qui y travaillent à continuer à s’acquitter de leur mission avec le même esprit et la même persévérance“.

Les signataires de la déclaration appellent les services sécuritaires et judiciaires à “identifier les agresseurs et à les traduire devant la justice pour les actes qu’ils ont commis et pour mettre fin à l’impunité”.

L’Alliance civile contre la corruption, une initiative lancée par l’INLUCC, regroupe vingt-huit organisations et associations œuvrant à “diffuser la culture de citoyenneté pour la mise en place d’un nouveau modèle de gouvernance basé sur le respect des droits et libertés fondamentales“.

Parmi les membres de l’Alliance figurent le SNJT, la LTDH, le FTDES, ATIDE, Mourakiboun, I Watch, l’Association des Jeunes Experts Comptables de Tunisie, Al-Bawsala, Article 19, l’Institut arabe des chefs d’entreprises et CONECT.

Notons que l’Ordre national des avocats de Tunisie a publié ce mercredi une déclaration dans laquelle il dit “suivre avec une grande préoccupation les informations qui circulent faisant état de menaces contre Chawki Tabib allant jusqu’à saccager sa voiture“.

La déclaration signée par le bâtonnier Ameur Mehrezi a signalé “le laxisme des autorités sécuritaires et judiciaires dans la recherche des auteurs des agressions contre Chawki Tabib en sa qualité de président de l’INLUCC“.

Le bâtonnier y exprime également “le soutien total et inconditionnel” à Chawki Tabib et l’exhorte à “poursuivre la guerre contre la corruption sans se soucier des menaces“.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.