La TAP lance un débat pour déterminer les moyens de tirer profit du Mondial 2018 sur les plans économique et touristique 

0
  • “le Mondial 2018 sera un espace propice pour promouvoir davantage la Tunisie en tant que destination touristique et économique”.

La-Femme (Mondial 2018) – dans le but de déterminer les moyens qui pourraient servir à faire fructifier la participation du onze national au Mondial 2018, aux plans économique, touristique et culturel, l’agence TAP a organisé, ce mercredi 27 décembre 2017, une large conférence-débat.

Une excellente initiative qui servira de contribution à la consolidation des objectifs de développement national pour la promotion de l’image de la Tunisie.

A l’ouverture de la conférence, Lotfi Arfaoui, Président Directeur Général de l’agence TAP, a souligné que “la qualification de la Tunisie à la phase finale du Mondial 2018 en Russie dépasse sa dimension sportive et constitue un espace pour la Tunisie économique, touristique et démocratique à l’occasion de l’un des évènements sportifs les plus médiatisés du monde”.

“Le thème de la conférence traduit la valeur de l’exploit accomplie par la sélection tunisienne, d’une part, et la volonté de l’agence TAP, en tant qu’organe de presse, ainsi que les structures apparentées, d’autre part, de fructifier cette opportunité.

Il faut que ces évènements soient utilisés à bon escient au service de développement national. Cette manifestation qui attire des centaines de millions d’amateurs du ballon rond peut constituer, de ce fait, une plateforme pour promouvoir l’image de la Tunisie et faire connaître notre pays en tant que destination pour l’investissement, le tourisme et la promotion des produits tunisiens”.

De son côté, Majdoline Cherni, ministre de la jeunesse et des sports, a profité de l’occasion pour rappeler les autres performances et médailles obtenues par les autres disciplines sportives au cours de l’année 2017. Elle a indiqué que : “la qualification de la Tunisie pour le Mondial 2018 coïncide avec d’autres performances accomplies par le sport tunisien en 2017, notamment un bilan de 61 médailles dans les différentes disciplines, le triomphe des sélections nationales en championnats d’Afrique de basket-ball et volley-ball grâce au sens de responsabilité des différentes parties prenantes, présidents des fédérations, staffs techniques et athlètes”.

Elle a affirmé d’autre part que “le rapport du sport avec l’économie et l’investissement est très étroit eu égard aux retombées du sport en terme de stabilité sociale et sécurité nationale”.

“Outre les répercussions financières importantes de la qualification sur le football tunisien, la qualification pour la coupe du monde constitue une opportunité pour promouvoir l’économie et le tourisme tunisiens”, a-t-elle ajouté.

Le vice-président de la FTF, Wassef Jelaiel, a fait remarquer que “la qualification de la sélection nationale à la coupe du monde, une manifestation de dimension universelle, constitue une opportunité pour les joueurs de faire valoir leur talent en prévision d’éventuels transferts dans des clubs européens dont les incidences financières profiteront à leurs clubs d’origine. Et ce, outre sa contribution à la promotion de l’image de la Tunisie aux plans économique et touristique, ce qui fait assumer à toutes les parties prenantes une grande responsabilité pour promouvoir le produit tunisien qu’il soit agricole ou touristique ainsi que les opportunités d’investissement”.

Majid Kahloui, représentant de l’office national du tourisme, a réaffirmé lui aussi que “le Mondial russe sera un espace propice pour promouvoir davantage la Tunisie en tant que destination touristique et économique”.

“Le Mondial représente en particulier une occasion pour développer le marché touristique russe qui prospère avec 625 mille visiteurs en Tunisie en 2017”, a-t-il affirmé.

Il a indiqué que l’office du tourisme est déjà actif pour promouvoir ce marché en invitant les agences de presse et les journalistes russes pour faire connaître le produit touristique tunisien. “Avec le grand évènement du Mondial nous allons profiter d’une nouvelle occasion pour cibler ce marché prometteur et étendu et nous seront présents dans les villes où évoluera la sélection tunisienne à Moscou, Volgograd et Saransk “, a-t-il précisé.

Samir Azzi, directeur adjoint du centre de promotion des exportations (CEPEX), a affirmé que “le centre œuvre, de par son expérience en matière d’expositions et rencontres commerciales, à tirer profit de ce rendez-vous important pour cibler le grand marché russe qui compte 143 millions d’habitants. Il est important de consolider les liens commerciaux avec ce grand pays et promouvoir les exportations tunisiennes (datte, fruits et légumes) à ce pays”.

Mahmoud Hammami, ex-membre fédéral de la FTF, a recommandé également “de bien exploiter le Mondial au plan économique et touristique en tenant compte des règlements de la FIFA”, affirmant que la coupe du Monde “sera une très bonne occasion pour exposer le produit culturel et économique tunisien”.

Auparavant, la ministre de la jeunesse et des sports a pris connaissance d’une exposition photographique organisée par l’agence TAP qui retrace les principaux évènements sportifs et culturels ayant marqué l’histoire de la Tunisie depuis la création de l’agence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.