Enfants autistes maltraités : Un autre employé placé en garde à vue, deux autres laissés en liberté

0

La-Femme (Enfants autistes maltraités) –  Le ministère public a ordonné l’ouverture d’une enquête sur l’affaire des enfants maltraités au centre de protection des enfants autistes de l’Ariana en plaçant en garde à vue un employé du centre et laissant en liberté deux autres après interrogatoire, apprend l’agence TAP auprès du procureur adjoint de la république près la cour de première instance de l’Ariana, Moez Ghribi.

Quatre personnes sont désormais en garde à vue dans cette affaire, à savoir l’employé, les deux éducatrices et la propriétaire du centre.

“L’enquête s’est poursuivie mardi avec les témoignages des parents des enfants et l’interrogatoire des trois employés et des éducatrices”, a précisé Moez Ghribi qui a indiqué que l’affaire ne sera tranchée qu’après évaluation des actes imputés aux accusés.

Il a indiqué que le ministère public se prononcera mercredi sur l’affaire après avoir pris connaissance du dossier.

Un extrait de vidéo diffusé sur les réseaux sociaux depuis samedi soir montre des scènes d’actes de violence perpétrés par des éducateurs sur les enfants autistes du centre, rappelle-t-on.

Ghribi avait déclaré lundi que la propriétaire du centre et les deux éducatrices ont été placées en garde à vue.

Le ministère de la justice a publié de son côté un communiqué selon lequel le ministère public a ordonné une enquête sur l’extrait de vidéo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.