Les lauréats de Dubaï World Challenge pour le Transport Autonome ont été annoncés remportant des prix d’une valeur de 5,1 millions de dollars

0
  • Navya et Gaussin récompensées comme entreprises leaders
  • Dubaï sera la première ville internationale à tester le rebot de livraison autonome développé par FedEx

La-Femme (lauréats de Dubaï World Challeng) – Dubaï World Congress pour le Transport Autonome ; organisé par l’Autorité des Routes et des Transports (RTA) le 15 et 16 octobre 2019 à Dubaï, a attiré plus de 700 leaders et innovateurs de technologie, ainsi que 3 000 visiteurs de l’exposition accompagnant l’occasion. Le congrès se concentre sur les technologies de pointe, tout en favorisant le débat pour le développement d’une structure législative générale pour le transport autonome.

L’événement s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par la RTA en soutien à la stratégie lancée par SE Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, Vice-président et Premier ministre des Émirats Arabes Unis et souverain de Dubaï. Celle-ci vise à rendre 25% de tous les voyages intelligents et sans conducteur à Dubaï d’ici 2030. Le congrès a rassemblé 80 experts internationaux, dont cinq conférenciers qui participeront à 40 conférences et 39 ateliers techniques.

Le congrès est en train de prendre forme pour devenir une plateforme mondiale complète pour le transport autonome, réunissant les meilleurs experts, décideurs, développeurs de technologies, chercheurs et universitaires. L’événement vise à mettre en évidence le rôle pionnier du gouvernement de Dubaï dans le transport autonome et accélérer la réalisation des objectifs de la Stratégie du Transport Autonome de Dubaï en attirant des experts et des technologies du transport autonome à la ville. L’événement vise également à sensibiliser le public aux dernières technologies et aux tendances futures du transport, et identifier les impacts potentiels sur les investissements et les différentes stratégies de transport.

Dubaï Challenge

Dubaï World Challenge pour le Transport Autonome, distingué par un prix de 5,1 millions de dollars (environ 19 millions de Dirhams), a attiré 65 entités venant de 20 pays, dont 15 ont été qualifiées pour la finale. Le challenge était concentré sur l’ensembles de défis rencontrés lors des déplacements quotidiens.

Cinq entreprises pionnières, trois start-ups et sept universités locales et étrangères ont été qualifiées pour la finale. Les véhicules qualifiés ont été soumis à différentes vérifications et essais sur une piste spécialement conçue pour les tester à Dubaï Silicon Oasis.

Les essais effectués comprenaient l’arrêt aux arrêts de bus, l’arrêt forcé, le dépassement d’un véhicule à l’arrêt, le dépassement d’un vélo et la gestion de divers scénarios de circulation tels que les signalisations, les passages pour piétons, la rencontre de travaux routiers et du sable sur la route. Les essais ont également porté sur la façon de traverser un rond-point, agir face aux ralentisseurs, aux pluies et aux virages en roulant à grande vitesse.

Les candidats participants au challenge ont été qualifiés en fonction de certains éléments, y compris le statut, la crédibilité, la vision, les compétences et l’expérience pertinente de l’entité. Ils ont ensuite été soumis à plusieurs testes dans différentes catégories pour évaluer leur performance selon six normes clés et 18 normes subsidiaires. Les normes clés concernaient le plan d’opération, la tolérance et la fiabilité, la durabilité et l’énergie, l’expérience client, la sécurité et la façon de se comporter avec les usagers de la route.

Les Prix

La liste des lauréats a été remise par le robot de livraison autonome Roxo développé par FedEx Express, une action en phase avec le choix de Dubaï entant que première ville en dehors des États-Unis qui accueille l’essai de ce robot de livraison personnel. Les entreprises françaises ont remporté avec succès les prix des entreprises pionnières s’élevant à 3 millions de dollars. Gaussin a remporté le prix de la durabilité et de l’énergie, alors que Navya, a remporté le prix de la durabilité et de la fiabilité ainsi que le prix de l’expérience client.

Dans la catégorie des start-ups, le premier prix d’un montant d’un million de dollar a été attribué à Sensible 4 de Finlande, tandis que le second finaliste était iAuto de Taiwan, qui a remporté 500 000 de dollars, pendant que Derq Company, basée aux Emirats Arabes Unis, a obtenu la troisième position.

À propos des universités internationales, le lauréat est l’Université libre de Berlin, qui a reçu une somme de 200 000 dollars ; Carlos III de l’Université de Madrid a remporté la seconde place avec 100 000 dollars tandis que l’Université technologique de Sydney UTS s’est classée troisième. Concernant les universités locales, l’Université de Dubaï s’est accaparée de la première place avec 200 000 de dollars ; la UAE université est arrivée en seconde place avec 100 000 dollars et l’Université d’Al Ain en troisième place.

Dubaï World Challenge pour le Transport Autonome a connu plusieurs phases. En février 2018, le challenge a été lancé, et en octobre 2018, les entreprises qualifiées pour la phase II ont été annoncées. En février 2019, la phase II a débuté, et en mars, les essais ont commencé à Dubaï Silicon Oasis. De avril à juin de cette année, une équipe s’est rendue à l’étranger à Taiwan, en Finlande, en Australie, en Allemagne et en Espagne pour évaluer les start-ups et les universités. En juillet, les entreprises qualifiées sont arrivées à Dubaï pour collecter des données géographiques sur les pistes d’essais et dessiner des cartes. En août, les essais des véhicules ont commencé sur la piste du challenge. Les lauréats ont été sélectionnés en fonction des résultats obtenus lors des essais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.