30ème anniversaire de l’adoption de la convention internationale des droits de l’enfant : Le travail continue et les efforts se conjuguent pour protéger davantage les enfants de Tunisie et réaliser leurs droits

0

La-Femme (convention internationale des droits de l’enfant) – L’UNICEF Tunisie a plus que les autres années dédiée l’année 2019 à la promotion des droits des enfants en plaçant toutes ses activités, ses réunions avec ses partenaires, ses rencontres avec le public et les médias sous ce thème. Cette mobilisation a atteint son apogée au cours des deux derniers mois, novembre et décembre 2019, pour célébrer comme il se doit le 30ème anniversaire de l’adoption de la convention internationale des droits de l’enfant (CIDE). Un bilan riche en manifestations et en actions annonciateur d’un nouveau départ.

Une campagne inédite avec une mobilisation parfaite

Enfants, jeunes et adultes ont pris la parole, à chaque occasion ou manifestation, pour témoigner de l’importance de préserver les droits des enfants en Tunisie et appeler à leur respect par tout le monde. Ministres, Ambassadeurs, Maires, militants des droits de l’Homme, leaders d’opinion, artistes de renom et enfants et adolescents se sont associés au programme des festivités et ont marqué leur présence active dans les divers événements organisés à la capitale et à l’intérieur du pays. Dans les régions, à Kairouan (le 17 décembre) ou au Kef (le 24 décembre) des tentes géantes ont été installées abritant des ateliers culturels et artistiques pour les enfants, des animations musicales et des projections de films et de clips sur les droits des enfants pour petits et grands.

Une campagne originale, inédite et d’envergure fruit d’une coopération exemplaire entre le ministère de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des Seniors, l’UNICEF, les autorités régionales et plusieurs autres partenaires publics, privés, associatifs et académiques.  Le 30ème anniversaire de la convention des droits de l’enfant a permis de créer une dynamique dans tout le pays et mobiliser tous les acteurs en faveur de l’enfant et de ses droits.

 « La lutte pour la préservation des acquis et des droits des enfants inclus adolescents, en Tunisie comme partout dans le monde, est une responsabilité partagée » a souligné Mme Lila Pieters, Représentante de l’UNICEF en Tunisie. « J’invite les acteurs publics et privés, la société civile, les médias et tous les citoyens et citoyennes à écouter les enfants, à leur manifester sollicitude et respect et à les préserver de toute forme de violence qu’elle soit physique ou mentale et à s’engager à la promotion et à la réalisation de leurs droits » a-t-elle ajouté.

 Pour chaque enfant, des droits

 

Tout un arsenal d’outils de communication publique et de sensibilisation a été ainsi déployé. Des spots télévisés et radiophoniques ont été diffusés dans les médias, audiovisuels et numériques, et lors des manifestations culturelles à la capitale et dans les régions (Journées cinématographiques de Carthage, Festival international de théâtre pour enfants de Neapolis…). De grandes affiches urbaines ont été placées sur tout le territoire tunisien pour interpeller sur la situation préoccupante de l’enfant en Tunisie : abandon scolaire, violence familiale, etc. Des espaces culturels et publics ont abrité des manifestations diverses d’animation et de débat.

Les réseaux sociaux ont relayé et optimisé cette large campagne de plaidoyer et d’engagement en proposant, aux facebookers et aux influenceurs de renom tel que Dorra Zarrouk, Dhafer El Abidine, Souhir Ben Amara, Nidhal el Saadi, Najib BelKadhi et beaucoup d’autres acteurs et chanteurs, de télécharger un lien qui permet d’utiliser un filtre spécial généré sur la photo de profil Facebook de chaque utilisateur. Plus de 7000 profils sur Facebook ont été visibles durant tout le mois de décembre, avec le logo et le message clef de la campagne « Pour chaque enfant, des droits ».

Le logo de la célébration du 30ème anniversaire de la CIDE (CRC@30) a été aussi affiché durant environ 2 semaines sur les écrans des 2 chaînes nationales Al Watania 1 & 2 en signe de solidarité avec les enfants de la Tunisie. Une émission spéciale réalisée par Al Watanya 1 a couvert le grand événement de la célébration du trentenaire de la CIDE, organisé le 20 novembre 2019 à la Cité de la Culture, et s’est penchée durant 2H sur la situation des droits de l’enfant en Tunisie. Les 3 opérateurs téléphoniques se sont eux aussi volontairement associés à cette célébration à travers l’envoi de SMS à leur clientèle sur les droits de l’enfant.

Sauver la vie de nos enfants, les protéger contre toute sorte de violence ou de discrimination, leur garantir une bonne santé et une éducation de qualité, leur donner la possibilité de s’exprimer, d’évoluer et de réaliser leur potentiel constituent les grands axes d’une feuille de route pour les enfants dans les prochaines années. La lutte continue tant qu’il y a encore en Tunisie des enfants qu’on oblige à abandonner l’école pour aller travailler, tant qu’il y a des enfants qui subissent une violence physique au sein même de leur famille, tant qu’il y’a des enfants qui ne jouissent pas de leurs droits les plus élémentaires. Chaque enfant a le droit d’être aimé, d’être soigné, de jouer, de manger et de boire sain, d’apprendre, d’exprimer ses opinions et d’être protégé contre la violence, la maltraitance et toute sorte d’exploitation.

Les enfants en Tunisie comptent sur la mobilisation de chacun de nous pour informer, sensibiliser et faire de leurs droits une priorité ! Engageons-nous, et partageons notre engagement sur : www.droitsdesenfantstunisie.com. Pour chaque enfant, réalisons-lui tous ses droits !

Pour savoir plus sur ces activités, merci de consulter les réseaux sociaux de l’UNICEF Tunisie: www.unicef.org.tn   –     Facebook      –   Twitter    –     YouTube    –  LinkedIn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.