Gabès sera-t-elle déclarée une zone sinistrée ?

0
  • Mehrez Hamrouni, un militant écologiste de Chatt Essalem, fait un parcours de 1000 Kms en moto pour rencontrer le Président de la République

La-Femme (Gabès) – Mehrez Hamrouni est le symbole de la lutte sociale et environnementale dans sa région, Chatt Essalem de Gabès. Il a adopté la cause de sa communauté depuis des années et défend quotidiennement le droit de vivre dans un environnement sain et exempt de toute pollution industrielle et chimique. Pour lui et sa communauté, la constitution tunisienne leur procure ce droit. Cependant le désastre environnemental de la région est causé principalement par les unités industrielles du Groupe Chimique Tunisien (GCT), une entreprise publique qui déverse quotidiennement à la mer près de 13 mille tonnes de phosphogypse provenant de l’acide phosphorique, outre les émanations gazières dangereuses pour la santé à l’instar du dioxyde de soufre et du fluor, l’utilisation intensive de la nappe phréatique ou la fumée toxique qui se propage en nuages dans le ciel.

La population de Gabès a presque perdu espoir, après des dizaines d’années de protestations et de revendications. Mais Mehrez Hamrouni, le militant écologiste, ancien pêcheur et activiste de la société civile, n’a pas perdu espoir, même s’il a perdu ses sources de revenus émanant de la pêche locale ou l’équilibre de son écosystème naturel. Plusieurs maladies chroniques ou dues à des agents cancérogènes se sont déjà manifestées auprès des populations locales, sans accès à des statistiques fiables ou études liant les causes des maladies et des décès aux effets néfastes de la pollution chimique.

Mehrez Hamrouni a choisi de porter un message urgent de sa communauté, celui de déclarer Gabès une zone sinistrée, aux trois présidents (Président de la République, président du Gouvernement et président de l’Assemblée des représentants du peuple). Il a choisi de parcourir, symboliquement sur sa moto, 1000 km de Gabès à la capitale Tunis, afin de rencontrer les officiels dans leurs palais.

Réussira-t-il dans sa mission ? Sera-t-il entendu ou même accueilli ? Suivez Mehrez et son défi sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/profile.php?id=100007443078313

Dimanche 13 septembre 2020 : Mehrez Hamrouni prendra la route de Gabès vers Sfax, où il aura des entretiens avec les médias de la région, pour sensibilisation.

Lundi 14 septembre 2020 : Mehrez Hamrouni se dirigera, de Sfax vers Sousse en passant par Mahdia, où il aura des entretiens avec les médias.

Mardi 15 septembre 2020 : Mehrez Hamrouni ira à la capitale pour solliciter des rencontres avec les trois présidents.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.