Air France continue d’anticiper un retour à la normale «à l’horizon 2024», alors que le Covid-19 lui fait perdre 10 millions d’euros par jour

0
  • Les perte d’Air France au T3 seul, atteignent 807 milliards d’euros

La-Femme (Air France) – Lors d’une visioconférence organisée le 19 novembre 2020 par l’AJEF (Association des journalistes économiques et financiers), la directrice générale de la compagnie française Anne Rigail n’a pas modifié les prévisions de retour aux niveaux de trafic de 2019 exprimés dès aout par le CEO du groupe Air France-KLM Benjamin Smith : Air France continue d’anticiper un retour à la normale « à l’horizon 2024 », malgré les récentes annonces sur la disponibilité prochaine de vaccins. Les voyages d’affaires « ne reprendront pas avant le premier trimestre ou le milieu de l’année 2021 », a ajouté la dirigeante. Le groupe Air France a déjà vu son trafic reculer de 63,3% sur les neuf premiers mois de l’année, et sur le dernier trimestre ses capacités ne devraient pas dépasser 35% de ce qui était prévu, a-t-elle rappelé.

Côté finances, la compagnie continue de perdre chaque jour « plus de 10 millions d’euros », Anne Rigail soulignant que même durant ce mois de novembre, perturbé en plus par le reconfinement dans l’hexagone, « nous avons variabilisé beaucoup de nos coûts ce qui permet de rester dans ces zones » de cash perdu. Elle n’a en revanche pas apporté de nouveaux détails sur une prochaine recapitalisation. Rappelons que durant les trois premiers trimestres de 2020, le groupe Air France a vu son chiffre d’affaires reculer de 59,6% à 5,06 milliards d’euros, avec un résultat d’exploitation à -1095 milliards (en recul de 2801 milliards), la perte au T3 seul atteignant 807 milliards d’euros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.