Affaire Arwa Troudi: La HAICA réagit

0

La Femme (Affaire Arwa Troudi) – La Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) a appelé toutes les chaînes de télévision et de radio à respecter les règlements régissant le droit à la liberté d’information et d’expression et relatifs au respect des droits d’autrui, de leur réputation et des données personnelles.
Cet appel fait suite au traitement médiatique dans l’affaire du décès de Aroua Troudi.
L’instance invite les journalistes, dans un communiqué, mercredi, à respecter l’éthique de la profession et à faire preuve de responsabilité humaine et sociale. Elle a recommandé de ne pas instrumentaliser de tels drames pour “faire du sensationnel et augmenter l’audimat au détriment de la qualité des contenus médiatiques”.
La HAICA a, par ailleurs, souligné la nécessité de respecter le secret de l’enquête, rappelant son attachement à ses positions qui rejettent toute censure au préalable des contenues médiatiques audiovisuels afin de garantir la liberté d’information, d’expression et d’accès à l’information.
L’instance rappelle aussi que les citoyens peuvent présenter des plaintes auprès de ses services au sujet des programmes télévisés ou de radio, conformément aux dispositions du décret-loi n°2011-116.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.