Affaire d’harcèlement sexuel : Le ministère de l’éducation décide des sanctions

0
La Femme (Harcèlement sexuel) – Le ministère de l’éducation a décidé de placer en arrêt de travail Trois employés parmi le cadre éducatif du lycée Kondar à Sousse ainsi qu’un autre enseignant au collège de Mellouleche à Mahdia, a indiqué vendredi Mohamed Haj Tayeb chargé de communication au ministère.

La décision du ministère intervient suite à l’implication de ces employés dans une affaire d’harcèlement sexuel, a précisé la même source dans une déclaration à la TAP.

Le ministère a mis en arrêt de travail le directeur du lycée Kondar, la surveillante générale du lycée et un enseignant, accusés d’harcèlement et de non-dénonciation de sévices à l’encontre de jeunes filles, élèves de cet établissement scolaire.

Un autre enseignant a été placé en arrêt de travail après des actes d’harcèlement commis contre des jeunes filles élèves du collège de Mellouleche, a encore ajouté la même source.

Une équipe d’experts en psychologie ont été dépêchés afin d’assurer un encadrement aux victimes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.