Samia Abbou : La Tunisie s’est transformée en une jungle !

0

La Femme (Samia Abbou) – La députée d’Attayar, Samia Abbou, a condamné les agressions commises, ce samedi 12 juin 2021, par les forces de police contre les manifestants qui ont pris part à la marche pour dénoncer les violences policières qui ont eu lieu ces derniers jours à Sidi Hassine.

Samia Abbou qui a participé à la manifestation lancée par les organisations de défense des droits de l’Homme en soutien aux familles des victimes de violences policières, a décrit la situation actuelle en Tunisie comme une vraie « jungle ». « Ce n’est plus possible, la Tunisie n’est plus un pays mais une jungle. Les forces de sécurité doivent veiller au respect de la loi » a-t-elle lancé, dans une déclaration accordée aux médias.

La marche a débuté à partir du domicile de la famille Ahmed Ben Amara à Sidi Hussein, accompagnée de la famille d’Ayman Othman et de la famille d’Omar Laâbidi, « martyrs des violences policières et l’impunité ». La marche a progressé vers l’avenue Habib Bourguiba où des slogans contre les violences policières ont été scandés.

Des centaines de jeunes et des représentants d’organisations de défense des droits de l’Homme comme se sont rassemblés, d’abord dans un calme relatif mais la situation a très vite dégénéré en violents heurts.

Rappelons qu’entre mardi 8 et mercredi 9 juin 2021, à Sidi Hassine, des policiers ont été dépêchés sur les lieux où des jeunes étaient sortis manifester leur colère, après le décès d’un autre jeune homme dans un poste de police dans des circonstances suspectes et ont agressé un jeune manifestant. La scène filmée a très vite provoqué l’indignation des citoyens et des défenseurs des droits de l’Homme et des mouvements de protestations ont été organisés pour condamner ces agissements et surtout l’impunité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.