Sophie Renaud, Directrice de l’institut français de Tunisie : «La Tunisie abritera les états généraux du livre francophone»

0
La Femme (Sophie Renaud) – A quelques mois du Sommet de la francophonie qui se tiendra à Djerba, “La Presse” a eu un entretien avec la directrice de l’IFT, Sophie Renaud, où elle  parle des événements en amont et pendant ce sommet.

La préparation pour le sommet de la francophonie qui se tiendra bientôt à Djerba 

“Ce sommet est organisé par la Tunisie en liaison avec l’Organisation internationale de la francophonie. Cela dit, il y a une équipe, qui est consolidée auprès du ministère des Affaires étrangères, qui suit la préparation de ce sommet et avec laquelle nous avons des échanges réguliers. Les points qui nous concernent dans l’organisation de ce sommet sont : faire vivre le pavillon français dans le village francophone. Un pavillon qui sera porté par l’équipe «France en Tunisie», à savoir le service de coopération et de l’action culturelle que je dirige, par l’Institut français mais aussi par «Business France» et «Expertise France» et là on va s’inscrire dans la thématique générale du sommet autour du numérique et on mettra en vue, en particulier, la question «Education et technologies» en valorisant les initiatives dans le domaine de la ED-Tech. C’est l’axe sur lequel nous allons travailler.”

La partie culturelle du sommet 

“La partie culturelle du sommet va se tenir à l’occasion de la cérémonie d’ouverture. Cette partie est en train de se préparer avec une équipe tunisienne pilotée par la Cité de la culture. Nous aurons des sollicitations particulières sur ce sujet et je crois savoir qu’il y a un grand musicien français qui devrait être l’un des invités de cette cérémonie. Cela dit, il y a des événements où on est particulièrement impliqués, qui servent de teasing et qui viendront en amont du sommet de la francophonie. Je peux évoquer le congrès international des professeurs de français piloté par l’ATP et Samir Marzouki qui malheureusement se tiendra à distance à la mi-juillet. L’un des événements phares dans le cadre de cette préparation c’est aussi la tenue (prévue les 23 et 24 septembre à Tunis) des états généraux du livre en français. Un grand rassemblement où on trouvera les grands professionnels de la chaîne du livre de tout le monde francophone. Il est prévu que des éléments conclusifs de ces états généraux puissent figurer dans la déclaration finale de ce sommet. En parallèle se tiendra le Congrès international des écrivains en langue française dont Leila Slimani est la marraine. Seront invités à cet événement de grands auteurs du monde francophone. Cela va faire de Tunisie la Capitale du livre Francophone durant cette session.”

L’exposition sur la BD francophone

” En effet il s’agit d’une grande exposition sur la BD francophone au musée d’art moderne à la Cité de la culture. C’est la première exposition internationale accueillie dans ce musée en collaboration avec la cité internationale de la BD d’Angoulême. C’est aussi une première parce qu’elle va prendre naissance à Tunis avant de faire une tournée dans le monde. Un autre événement important qui aura lieu à Djerba cette fois, c’est l’inauguration à l‘occasion de ce sommet de l’alliance française de Djerba présidé par Jamel Ben Achour, fondateur de l’école française Victor Hugo à Djerba. Je rappelle que les alliances françaises ne sont pas des émanations des ambassades ou des services culturels mais des associations de droits locaux, portées par des personnalités de la société civile tunisienne qui sont engagés sur la Francophonie et ses valeurs.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.