Incivilité & incidents en vol : le port du masque en serait la première cause, selon les hôtesses de l’air et stewards

0
  • Incivilité & incidents en vol, conséquences directs d’un stress généré par le contexte de la crise sanitaire, et ce, dès l’arrivée à l’aéroport

La-femme (Incivilité & incidents en vol) – Le refus de porter un masque à bord des avions serait la première cause de l’incivilité des passagers, alors que la règle imposée pour cause de pandémie de Covid-19 reste de mise chez les compagnies aériennes du monde entier.

En s’entretenant avec des hôtesses de l’air et stewards sur différents compagnies aériennes, le refus du port du masque est désormais responsable de « 60% des incidents » sur les vols d’Air France, et même de trois quarts des problèmes rencontrés sur d’autres compagnies américaines d’après la FAA. A titre d’exemple, citons Isabelle Tronquet, PNC sur une compagnie française (et autrice du livre « Attachez vos ceintures ») selon qui il faut « rabâcher pendant tout le vol », notamment auprès ce ceux qui « trichent » en prenant un temps excessif pour manger – ou ceux qui refusent catégoriquement, au point d’en devenir violents envers l’équipage.

Pour Éric Faliu, délégué du SNPC: “porter le masque pendant trois heures, ça se passe généralement bien. C’est beaucoup plus difficile quand ça dure dix, onze ou douze heures ». « On sent bien que les gens sont plus tendus et que tout peut s’enflammer à la moindre étincelle.

L’un va fixer son voisin dès qu’il tousse, l’autre réagir au quart de tour si celui de derrière a eu le malheur de donner un coup de genou dans le siège », ajoute Olivier Rigazio, copilote chez Air France et porte-parole du SNPL, soulignant le stress généré par le contexte de la crise sanitaire.

Un stress généré dès l’arrivée à l’aéroport par des restrictions de voyage toujours changeantes, des règles sanitaires ralentissant toutes les étapes du parcours, ou la simple crainte de ne pas avoir tous les documents nécessaires, selon Le Parisien.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.