ESET : Une nouvelle gamme mieux adaptée pour les usages d’internet en Afrique

0

La Femme (ESET) – Alors que Mohamed Amine Dahmani rejoint la famille ESET comme Directeur Commercial Maghreb & Afrique Francophone, l’éditeur de cybersécurité Européen dévoile une nouvelle gamme de solutions de cybersécurité, mieux adaptée à internet mobile et aux usages numériques sur le continent africain.

L’Afrique fait face à des changements numériques sans précédent, permis par la démocratisation du mobile. Le continent est passé d’un taux d’adoption de l’internet presque nul il y a quelques années à 26% d’utilisateurs de l’internet mobile en 2019. Ce taux devrait même monter à 39 % en 2025.

Plus récemment, un autre double phénomène s’accélère : la généralisation des smartphones, qui représentaient encore seulement 44 % des connexions en 2019 mais devraient compter pour 65 % en 2025, et le passage à la 4G, dans un continent encore largement dominé par la 2G et 3G.

Sans compter que l’Afrique fait face à une recrudescence de cyberattaques, provoquant un manque à gagner estimé à quatre milliards de dollars en 2020.

Tous ces phénomènes sont encore accéléré par l’irruption de la pandémie de Covid-19, qui a contraint nombre d’écoles à fermer leurs portes pendant des mois, même en Afrique. Étant donné la très faible adoption des ordinateurs sur le continent, beaucoup d’écoliers et d’étudiants sont donc devenus dépendants de l’internet mobile pour la poursuite de leurs études. Un contexte qui rend la sécurité mobile indispensable, en Afrique encore plus qu’ailleurs. C’est pourquoi ESET accueille l’arrivée de Mohamed Amine Dahmani, nouveau Directeur Commercial Maghreb & Afrique Francophone, qui pilotera désormais l’offre d’ESET dans 22 pays africains.

La gamme ESET plus simple d’accès, mieux adaptée à l’internet mobile

Face à ces enjeux de taille, ESET a également lancé, le 19 octobre, une nouvelle version de son offre grand public. Désormais, ESET NOD32 AntivirusESET Internet Security et ESET Smart Security® Premium, trois produits phares de l’offre grand public d’ESET, sont accessibles depuis ESET HOME, une plateforme disponible sous la forme d’une application mobile sur Android ou d’un portail web sur Windows, qui permet aux utilisateurs de superviser la totalité de leurs solutions ESET sur une même interface et leur apporte une visibilité totale sur l’état de la protection des différents appareils connectés à leur compte, ainsi que de l’état des licences qu’ils utilisent ou possèdent. Les parents peuvent aussi superviser l’activité en ligne de leurs enfants et définir leur temps d’écran dans le contrôle parental, et retrouver un appareil perdu ou volé grâce à la fonction antivol.

Vous avez un nouvel appareil ? Pas de problème. Avec ESET HOME, la protection peut être facilement étendue aux nouveaux appareils sans avoir à saisir de clé de licence ou d’identifiant de connexion. Les licences peuvent être mises à niveau, renouvelées et partagées avec la famille et les amis.

Pour répondre efficacement aux exigences du grand public et fournir une protection de haut niveau, ESET lance aussi LiveGuard. Intégré au sein d’ESET Smart Security® Premium, LiveGuard fournit une protection supplémentaire, et surtout automatique, contre des types de menaces jamais vues auparavant, protégeant les utilisateurs contre les malwares avant qu’ils ne s’exécutent. Ce service, personnalisé pour chaque utilisateur, traite un large éventail de types de fichiers, notamment des documents, des scripts, des programmes d’installation et des fichiers exécutables. Les fichiers suspects sont exécutés dans un environnement sécurisé de type « bac-à-sable » (sandbox).

Une meilleure protection pour les transactions financières et de cryptomonnaies

Autre nouveauté, la fonctionnalité Password Manager, disponible avec ESET Smart Security® Premium, a été complètement refondue pour améliorer la sécurité et la facilité d’utilisation et prend désormais en charge KeePass et Microsoft Authenticator. Il est disponible pour les principaux navigateurs sous forme d’extension, et sur les appareils Android et iOS sous forme d’application.

Ce n’est plus un secret, l’Afrique est championne du mobile money. En 2020, le continent africain comptait 562 millions de comptes de mobile money, soit 45% du total mondial. Le continent accueille aussi une croissance d’adoption des cryptomonnaies sans égal. ESET ne l’a pas oublié : la protection des transactions bancaires et des paiements, disponible avec ESET Internet Security et ESET Smart Security® Premium, pourra désormais être activée par défaut, protégeant avec un mode renforcé tout navigateur pris en charge. La protection s’étend également à un certain nombre de portefeuilles de cryptomonnaie populaires sur le web.

Enfin, Ransomware Shield, qui surveille et évalue les applications pour les protéger contre les attaques de ransomwares, a été renforcé par des techniques de détection des comportements, tandis qu’Exploit Blocker a été amélioré pour couvrir des techniques malveillantes supplémentaires. Apportant plus de simplicité et de visibilité pour les utilisateurs néophytes ou avancées, la gamme ESET a pour objectif de protéger les actifs numériques des particuliers, et des entreprises, quel que soit leur continent, en tenant compte de leurs spécificités.

À propos d’ESET

Spécialisé dans la conception et le développement de logiciels de sécurité pour les entreprises et le grand public, ESET est aujourd’hui le 1er éditeur de l’Union européenne en matière de sécurité des endpoints. Pionnier en matière de détection proactive, ESET a été désigné pour la 2ème année consécutive, unique Challenger dans le Gartner Magic Quadrant 2019*, « Endpoint Protection » après avoir été évalué sur sa performance et sur la qualité de sa vision dans le domaine de la protection des Endpoints. À ce jour, l’antivirus ESET NOD32 détient le record mondial de récompenses décernées par le laboratoire indépendant Virus Bulletin depuis 1998. La technologie ESET protège aujourd’hui plus d’un milliard d’internautes. *Source : Gartner Inc, Magic Quadrant for Endpoint Protection Platforms, Peter Firstbrook, Lawrence Pingree, Dionisio Zumerle, Prateek Bhajanka, Paul Webber, August 20, 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.