La fondation de la Maison de Tunisie à Paris abrite une conférence sur le dialecte

0

La Femme (conférence sur le dialecte) – Dans le cadre de ses activités culturelles et en consécration de la réunion entre les étudiants et les créateurs et intellectuels, la Fondation de la Maison de Tunisie à Paris a abrité une rencontre sur le thème « Le dialecte peut-il être un support de littérature ? ».

Cette rencontre a réuni l’écrivaine tunisienne Faten Fazaa et l’avocate-chroniqueuse Maya Ksouri qui a été la modératrice du débat sur la langue maternelle parlée et son rôle comme support de littérature.

L’écrivaine Faten Fazaa s’est félicitée de l’opportunité qui lui est offerte d’être présente à une rencontre qu’elle a qualifiée de privilégiée avec les étudiants tunisiens à Paris qui ont échangé avec elle des idées et des opinions sur les questions qu’elle pose dans ses ouvrages et sur son usage du dialecte dans ses écrits.

Dirigée de main de maître par Tahar Battikh, la Maison de Tunisie à Paris connaît au cours des dernières années une animation aux niveaux social et culturel.

Dans ce cadre, les responsables de l’institution ont ainsi bien géré la crise du Covid qui a eu des effets négatifs sur les résidents de même qu’ils ont organisé des rencontres culturelles et artistiques qui ont introduit de la vitalité chez les étudiants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.