Raoudha Karafi : « la dissolution du CSM est une ligne rouge»

0

La Femme (dissolution du CSM) – La juge et présidente d’honneur de l’Association des magistrats tunisiens (AMT), Raoudha Karafi, a insisté sur la nécessité de réformer la justice.

Karafi a indiqué que « la corruption existe dans la justice et dans les mécanismes de l’Etat ».

Elle a assuré par ailleurs, que « la dissolution du Conseil Supérieur de la Magistrature est une ligne rouge ».

Elle a aussi mis en garder contre l’ingérence dans le pouvoir judiciare dans la situation actuelle du pays, en l’absence de la cour constitutionnel, des instances de contrôle du parlement ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.