Le déficit de la balance commerciale alimentaire a doublé, durant les 5 premiers mois de 2017 par rapport à 2016

0

La-Femme – (balance commerciale alimentaire) – le déficit de la balance commerciale alimentaire a doublé, durant les cinq premiers mois de l’année 2017, pour se situer au niveau de 647,7 millions de dinars (MD), contre 307,5 MD, durant la même période de 2016.
Selon une note du ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche, ce déficit, qui représente 10% du total du déficit commercial du pays, est du à l’accroissement de la valeur des importations alimentaires (31,4%), notamment, les produits de base, lesquels représentent actuellement 76% de la valeur de ces importations (55% à fin mai 2016).
Le taux de couverture des importations par les exportations a régressé, ainsi, à 67,1% contre 79,5% durant la même période de 2016.
Les exportations des produits alimentaires ont enregistré une hausse de 10,9%, à fin mai 2017, pour des recettes estimées à 1320,6 MD par rapport à 2016. Cette hausse est due à l’augmentation des recettes des dattes de 18% à 324,4 MD (suite à la hausse des prix de 28% et la diversification des marchés), et celles des produits de la mer de 39%, outre l’accroissement des exportations des préparations de légumes et de fruits de 30% et de légumes frais de 34%.
En ce qui concerne l’exportation des fruits d’été, le département de l’Agriculture a fait état d’un chiffre d’affaires, réalisé jusqu’à ce jour, estimé à 19 MD, soit une hausse de 20%, en comparaison avec 2016.
Les exportations concernent notamment la pastèque (les deux marchés français et italien), la pêche (la Libye, les Emirates Arabes Unies et la Russie), et l’abricot (la Libye, le Golfe arabe, la France et l’Italie).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.